EN
Reno Assistance
Jusqu'à 3 SOUMISSIONS GRATUITES
Reno Inspiration
Jusqu'à 3 SOUMISSIONS GRATUITES
Reno Assistance
Jusqu'à 3 SOUMISSIONS GRATUITES
Jusqu'à 3 SOUMISSIONS GRATUITES
Sylvain Lauzon

par Sylvain Lauzon Rédacteur

Réno Blogue / Autre / Rénovations printemps 2021: Les impacts du confinement à considérer pour éviter les surprises
Pin on Pinterest

Rénovations printemps 2021: Les impacts du confinement à considérer pour éviter les surprises

Autre

Les investissements des ménages en rénovation domiciliaire sont en hausse, et la tendance risque fort de se maintenir en 2021, selon la plupart des acteurs du milieu de la rénovation. Êtes-vous prêts?

La pandémie de la Covid-19 dont nous vivons les contrecoups depuis mars dernier n’aura pas eu que des effets négatifs. La rénovation domiciliaire a connu une hausse sans précédent, notamment parce que beaucoup de gens en confinement à leur domicile ont choisi de s’occuper en dépoussiérant leur coffre à outils. D’autres ont choisi d’améliorer leur lieu de vie où ils passent maintenant la presque totalité de leur temps avec l’aide d’entrepreneurs. Résultat : les grandes surfaces ont été dévalisées, et certains matériaux ont vite été difficiles à trouver. Comme le confinement se poursuit, et ce, pour encore plusieurs mois, la vague de rénovations risque de continuer de s’abattre sur le Canada. 

Un apport économique important

Les dépenses en rénovation domiciliaire au Québec sont très importantes. L’APCHQ, la plus grande association d’entrepreneurs en construction au Canada, chiffre à 30 milliards de dollars les sommes investies dans la construction et la rénovation domiciliaire, ce dernier secteur prenant de plus en plus d’ampleur par rapport aux constructions neuves. En 2019, il s’est dépensé presque quatre milliards $ de plus en rénovation qu’en construction neuve. En 2020, on note une hausse de 8 % des dépenses en rénovation. Et la tendance devrait se poursuivre, nous dit Paul Cardinal, directeur du service économique à l’APCHQ.

« En 2021, nous prévoyons une hausse des investissements de 16 %, un fort rebond, pour des dépenses qui devraient atteindre 15,8 milliards $. Et c’est sans compter les dépenses en entretien des maisons, comme le changement des gouttières et les réparations normales, qui devraient ajouter un autre trois milliards $. » Autre facteur de la hausse des dépenses, ajoute Monsieur Cardinal, est le marché de la revente des maisons, qui est en feu depuis plusieurs mois. « Selon l’Association canadienne de l’immeuble, chaque vente de maison implique des dépenses de rénovation de l’ordre de 16,000$, dit l’économiste. Et comme les taux d’intérêt sont très bas, tant pour les hypothèques que pour les marges de crédit, la tendance devrait se poursuivre.»

graphique avec flèche rouge peinturé sur mur avec échelle et pots de peinture dans le décor

Une pénurie de main-d’oeuvre sans précédent

Question essentielle : Est-ce que le milieu de la construction peut supporter toute cette demande supplémentaire? En tout, 150,000 emplois directs sont reliés à ces investissements. Malgré les dépenses phénoménales citées plus haut dans le secteur de la rénovation, beaucoup de clients potentiels n’ont pu compléter leurs rénovations, car les contracteurs n’ont pas suffi à la demande. À l’Association des maîtres-couvreurs du Québec, même si on n’a pas de statistiques officielles, on nous indique que plusieurs demandes de la part de clients n’ont pu être satisfaites, et que tous ces projets sont remis au printemps 2021. Le ralentissement des chantiers dû au confinement, combiné à un manque de relève, ont eu raison de plusieurs projets qui n’ont pu être complétés. Comment pourra-t-on alors effectuer toutes les rénos prévues au printemps prochain?

Pour François Bernier, vice-président principal aux Affaires publiques de l’APCHQ, il faudra redoubler d’efforts pour rendre les métiers de la construction attrayants aux yeux des nouvelles générations. « On prend pour acquis le bassin de travailleurs de la construction, mais il faut l’augmenter substantiellement afin de répondre aux demandes à venir. Plusieurs campagnes de promotion doivent être faites, pour en faire connaître les avantages (dont les salaires élevés) et la diversité des emplois dans ce milieu ». Selon lui, dès le parcours scolaire, il faudrait valoriser les métiers de la construction, mais aussi ceux dans le secteur de la rénovation. « Il y a là de belles opportunités d’avenir. Tout comme maintenant, il faudrait encourager des gens ayant perdu leur emploi dans le cadre de la pandémie à faire un retour sur le marché du travail dans un métier de la construction ».

Un printemps 2021 difficile à prévoir pour les rénovations

Pour le président de l’Association des détaillants de matériaux de construction du Québec, Richard Darveau, le printemps 2021 pourrait être une répétition de ce qu’on a connu en 2020… ou pas. « La cohue vers les rénovations au Québec (et la hausse des ventes de 20%) s’explique par des facteurs très variables, » dit-il. « D’abord, il y a eu la disponibilité des gens qui, confinés à la maison, ont choisi de s’investir dans les rénos. Comme les quincailleries sont demeurées ouvertes, il était facile de se procurer des matériaux. Mais voilà : une pénurie de ces matériaux a été causée par des facteurs autres que la demande. Il y a eu les chemins de fer, qui ont été bloqués par des communautés autochtones. Puis les cargos et les avions ont été mobilisés soit pour rapatrier des Canadiens, soit pour aller chercher à l’extérieur du pays des équipements de protection personnelle dans le cadre de la Covid-19. C’est ainsi que l’on a pu voir des tablettes vides dans plusieurs quincailleries, épiceries et pharmacies. »

Mais pour établir des prévisions pour le printemps 2021, Monsieur Darveau croit que la disponibilité d’un vaccin anti Covid-19 est la clé pour bien comprendre ce qui va se passer. « Avec un vaccin disponible, ajoute Monsieur Darveau, il est évident que les activités normales vont reprendre et donc, les rénovations seront mises de côté. Les dépenses se feront du côté des vacances, des sorties et des restaurants. Donc dans le cas de la disponibilité d’un vaccin, il y a peu de chances pour que 2020 se répète. » Quant à l’approvisionnement, Monsieur Darveau croit que dans le secteur des matériaux de la construction, le Québec s’en tire pas mal, puisqu’il y a entre 150 et 200 manufacturiers de produits localement. La chaîne d’approvisionnement devrait se rétablir facilement selon lui.

charpentier sélectionnant des planches de bois dans un magasin de matériaux de construction

Bien prévoir les délais pour éviter les mauvaises surprises

Dans tous les cas, une sérieuse planification de vos travaux est essentielle. Il faut non seulement un échéancier et un budget, mais il faut aussi déterminer quelle est la période idéale pour faire des travaux. Par exemple, si vous avez prévu de refaire la toiture de votre maison, sachez qu’il y a des mois où c’est à peu près impossible (l’hiver par exemple). Aussi, si vous souhaitez passer l’été prochain sur votre nouvelle terrasse avec vue sur votre nouvelle piscine, ces contrats devront avoir été négociés au début de l’hiver pour éviter la cohue printanière.

Quoi qu’il en soit, il faudra planifier le calendrier des rénovations, se renseigner auprès de la municipalité pour savoir s’il faut un permis, et bien préparer le futur chantier pour éviter les obstacles et donc les frais et les délais. Il faudra s’assurer également que l’entrepreneur a toutes les licences nécessaires et qu’il respectera les garanties offertes et les délais. Avec tous les impacts causés par le confinement, il est plus sage de s’y prendre plus tôt que plus tard afin de vous assurer que votre projet de rénovation pourra être réalisé au moment où vous le souhaitez.

Obtenez jusqu'à 3 soumissions gratuites!

Les rénovations qui influencent la valeur d’une propriété

Il y a plusieurs types de rénovations, qui toutes ont des impacts sur la valeur de la maison, qu’elle soit ou pas mise en vente prochainement. Pour maintenir la valeur d’une propriété, il faut y mettre du temps, des efforts, et … de l’argent. Par exemple, les travaux d’entretien. L’asphalte de votre entrée de garage doit être entretenu pour éviter les infiltrations d’eau et les craquelures l’hiver. L’isolant autour des fenêtres extérieures doit être refait environ tous les dix ans, car l’effet de la chaleur et du froid en altère l’efficacité. Des clôtures bien droites, des fenêtres propres et une pelouse bien entretenue font aussi partie d’un entretien normal et qui soulignent le style de propriétaire que vous êtes.

Les rénos structurantes sont certainement les plus payantes en ce qui a trait à la hausse de la valeur de votre maison. Par structure, on entend tous les aspects mécaniques de la maison, à savoir le système de chauffage, la plomberie, l’électricité, l’enveloppe du bâtiment (revêtement de la toiture, réfection des briques, du crépi, de l’aluminium ou du bois entourant la maison).

Puis, il y a les mises à jour. Les plus gros investissements que des propriétaires d’immeubles feront sont certainement la rénovation de la cuisine ou des salles de bain. Dans les deux cas, la facture est élevée, car les travaux impliquent l’embauche et la coordination de plusieurs intervenants différents (plombiers, électriciens, plâtriers, menuisiers, cuisinistes, etc.). Ces mises à jour peuvent apporter une plus-value intéressante à votre propriété, mais attention aux extravagances : les goûts diffèrent beaucoup d’une personne à l’autre il est donc judicieux de faire des choix sobres et intemporels.

Les soutiens financiers pour la rénovation

Au Québec et en Ontario, plusieurs programmes d’aide à la rénovation et à l’efficacité énergétique existent et contribuent à soutenir ce secteur. La plupart de ces programmes seront reconduits en 2021 et certaines annonces sont attendues également du côté fédéral pour l’année à venir. Sachez également que plusieurs municipalités offrent un soutien financier pour la rénovation, la revitalisation de certains quartiers et le passage du chauffage au mazout vers des énergies propres et renouvelables. La plupart de ces demandes d’aide devraient faire partie de votre planification afin que le printemps prochain, tout soit en place pour redonner un petit coup de jeune à votre propriété!

Vous voulez entreprendre des rénovations bientôt et aimeriez être guidé dans le processus?

Faites confiance aux conseillers experts de RénoAssistance. En plus de vous recommander les meilleurs Entrepreneurs Vérifiés à 360° pour votre projet spécifique, ils vous aideront à évaluer les différentes soumissions reçues et vous guideront à travers les étapes nécessaires afin de vous simplifier la tâche, et ce, sans frais ni obligation.

Téléchargez notre guide «15 questions pour choisir son entrepreneur en rénovation »

Téléchargez le PDF

Sans frais, ni obligation.

Nos Entrepreneurs Vérifiés se spécialisent dans les projets de rénovations clés en main ou réparations majeures d’une valeur de plus de 4000$. Si votre projet remplit ce critère, il me fera plaisir de vous aider.

  • Déposer les fichiers ici ou

Ou appelez-moi: 1 877 736 6360

À lire également