EN
 

9 conseils pour se préparer à une rénovation majeure

image

La décision est prise! Après avoir vécu les confinements, le télétravail et 24  heures sur 24 avec les enfants, votre projet de rénovation « pour plus tard » ne peut plus attendre – on vous comprend! Les défis posés par la pandémie ont mené plusieurs ménages à reconsidérer leur milieu de vie. Certains ont déménagé pour trouver une maison qui répond davantage à leurs besoins. D’autres aiment leur ville et quartier, mais leur maison aurait besoin d’une sérieuse mise à jour afin de mieux y vivre. 

La rénovation devient alors la solution! Mais comment s’y prendre et par où commencer? Voici 9  conseils pour se préparer à une rénovation majeure. 

1. Analyser vos besoins 

Discuter des changements souhaités et du style voulu 

Cette première étape est souvent négligée ou mal documentée. Pour orienter vos choix, il importe de dresser une liste de ce que vous souhaitez améliorer, mais aussi de ce que vous aimez de votre maison (les éléments et les pièces que vous souhaitez conserver tels quels). 

Quelles rénovations majeures souhaitez-vous entreprendre? Un agrandissement ou un ajout d’étage? Vous voulez aménager votre sous-sol ou rénover votre cuisine? Discutez de vos besoins et de comment vous envisagez votre nouvelle maison revue et améliorée. 

Quel style aimez-vous? Faites des recherches, inspirez-vous en regardant les tendances et notez celles que vous aimez. 

Penser aux besoins futurs de votre famille

Une rénovation majeure engendre des coûts énormes, il est donc important que vous puissiez en profiter au maximum. Où en serez-vous dans 10 ans? Si vos enfants quittent le nid familial dans trois ans, il n’est peut-être pas nécessaire de leur créer un coin études parce qu’ils accaparaient la table de cuisine pendant le dernier confinement! Cette analyse est cruciale pour déterminer vos besoins. 

2. Suivre le marché : combien valent les maisons dans votre quartier? 

Considérez la capacité de votre quartier à « prendre » votre rénovation. Par exemple, si les maisons de votre quartier se vendent autour de 300 000$, assurez-vous que votre maison, une fois la rénovation terminée, ne coûte pas 750 000$! Il n’est pas souhaitable de devenir la maison la plus dispendieuse de votre quartier. À moins que vous puissiez vous le permettre et que vous désirez y vivre encore 20 ans – c’est votre décision.

3. Obtenir des plans de maison pour rénovation majeure

Une fois vos besoins établis, il faut évaluer la faisabilité de votre projet. Pour ce faire, vous devez contacter un expert en architecture résidentielle, comme un architecte ou un technologue, qui pourra créer votre plan.  

Certaines firmes offrent un service clés en main, où l’architecte se déplace chez vous pour étudier votre projet, en déterminer la faisabilité, et vous donner une idée des coûts impliqués. C‘est le cas notamment de Dessins Drummond, qui a des succursales aux quatre coins du Québec. 

Ensuite, l’expert en architecture résidentielle analysera votre maison, sa structure et sa capacité d’intégrer vos rénovations. Il effectuera un relevé de votre maison et y ajoutera les changements, créant une première ébauche de votre plan. 

plan pour rénovation majeure de cuisine

4. Rencontrer des entrepreneurs et demander des soumissions 

Avec votre plan préliminaire en main, vous pourrez contacter des entrepreneurs afin d’obtenir des soumissions.  

Notez que la majorité des entrepreneurs vous proposeront une estimation forfaitaire pour vos travaux. Si le projet comprend des parties complexes, ou qui seront sous-traitées (travaux effectués par un électricien par exemple), il se peut que celles-ci soient ajoutées au contrat séparément, parfois avec un tarif horaire.  

Surprises et imprévus

Les rénovations majeures peuvent parfois révéler des surprises et imprévus. En effet, l’entrepreneur peut découvrir des problèmes de structure à corriger, des poutres affaiblies ou endommagées, des tuyaux de plomberie à déplacer, des infiltrations d’eau, ou encore la découverte d’un système électrique non conforme. Ces changements seront discutés en cours de route, mais peuvent impacter le temps passé sur le chantier, ainsi que la facture finale. 

5. Établir le budget pour votre rénovation majeure

S’ajuster selon les soumissions 

Une fois les soumissions reçues, l’heure est aux choix difficiles, car souvent, la soumission est plus élevée que ce que nous croyions au début. En discutant avec les entrepreneurs, vous pourrez effectuer certaines modifications afin de respecter votre budget. Une fois à l’aise avec vos choix, vous pourrez transmettre ces modifications à votre expert en plans de rénovation. Ce dernier fera les ajustements et la mise en plan finale. 

Il est d’ailleurs fortement suggéré de faire collaborer votre entrepreneur et expert en plans de rénovation. Grâce à leurs expériences respectives, leurs échanges pourraient provoquer d’excellentes idées et créer un lien qui vous sera utile tout au long de votre projet!  

Planifier votre budget pour faire face aux imprévus 

L’un des éléments importants dans une rénovation est de prévoir au moins 20% de votre budget pour les surprises et les « tant qu’à y être! ».  La majorité des projets de rénovation se soldent en dépassement de coûts – prévoyez-le! 

Souvenez-vous de poser des questions à votre entrepreneur. Discutez de comment vous souhaitez être informé des imprévus et ajoutez votre entente à votre contrat.  

Financement et subventions 

N’hésitez pas à rencontrer un conseiller financier pour vous aider à déterminer votre budget et discuter des possibilités de financement.  

Faites aussi des recherches sur les subventions disponibles. Si vos rénovations visent à augmenter l’efficacité énergétique de votre demeure, vous pourriez avoir accès à des subventions telles que la Subvention canadienne pour des maisons plus vertes ou profiter de tarifs avantageux avec des programmes comme Offre habitation verte de Desjardins. 

6. Où vivrez-vous durant les rénovations?

Durant des rénovations majeures (cuisine, salle de bain, déplacement de mur, etc.), il est fortement conseillé de ne pas vivre dans votre maison. Le bruit, la poussière, l’arrivée très tôt des ouvriers, le va-et-vient constant, les coupures d’eau ou d’électricité, faire la vaisselle dans votre baignoire, vos vêtements éparpillés parce que vos garde-robes n’existent plus, la salle de bain sans douche…  Bref, vous voyez le portrait! 

Il est donc préférable de vivre hors du chantier (louer une maison, un appartement, ou pourquoi pas, faire du camping!) pendant les travaux. Tentez de ne pas aller trop loin, question de pouvoir visiter le chantier au besoin. 

avant après rénovation majeure

7. Devrez-vous entreposer vos biens durant votre rénovation majeure? 

Pensez à vos biens : aurez-vous besoin d’entreposer le contenu de certaines pièces durant les travaux? Il faudra alors prévoir la location d’une unité d’entreposage ou faire appel à un proche avec un grand sous-sol ou un cabanon spacieux! 

8. Prévenir votre assureur 

Communiquez avec votre assureur afin de mettre à jour votre dossier d’assurance habitation. Si vos rénovations risquent de causer des dommages, la prime pourrait être ajustée durant les travaux.  

De plus, l’assurance pourra être révisée afin de refléter la valeur de votre maison une fois les rénovations complétées. 

9. Détendez-vous

Les rénovations majeures viennent chambouler votre quotidien, engendrent des dépenses, exigent des prises de décision et apportent leur lot de stress. Souvenez-vous que c’est temporaire, et gardez à l’esprit que c’est pour votre confort à long terme. Bref, détendez-vous et pensez à comment il fera bon vivre dans votre maison fraîchement rénovée. 

Bonne rénovation!  

Guide de rénovation pour choisir son entrepreneur

Choisir l'entrepreneur qui convient à notre projet de rénovation est crucial, mais comment savoir si on fait le bon choix? Posez ces 15 questions essentielles.

Merci d'avoir téléchargé notre guide.

Auteur : Yves Carignan 
Président & Directeur Général, Dessins Drummond 

Natif de Windsor dans les Cantons de l’Est, Yves Carignan détient un baccalauréat en Administration des Affaires incluant une spécialisation en Marketing de l’Université de Sherbrooke. En 1997, il effectue un premier passage chez Dessins Drummond, où il gère le développement du réseau d’agences. En 2002, il acquiert Dessins Drummond avec sa conjointe Marie-France Roger, et préside l’entreprise depuis. Père de trois enfants, il occupe ses moments libres en pratiquant le hockey, le golf, le vélo, la marche et les voyages.