EN
 

La minimaison: est-ce pour vous?

image

L’engouement pour la minimaison ou la micromaison ne cesse de croître. Des  festivals  sont même né et des projets de quartiers entiers de minimaisons commencent à voir le jour. Mais pourquoi ce phénomène est né? Qu’est-ce qui est considéré comme une minimaison et qu’est-ce qu’une micromaison? Et finalement, est-ce que la minimaison est faite pour vous?

Les débuts de la minimaison 

Depuis un peu plus de 10 ans, nous entendons parler de ce phénomène des minimaisons qui a pris son origine peu après la crise de 2008, au sud des États-Unis, sous le nom de « Tiny Homes ».  Les citoyens ayant vécu durement cette crise se voyaient souvent perdre leur maison aux mains de leurs créanciers; résultat, ils devaient trouver une façon économique de se loger. 

Les premières minimaisons furent celles sur roues, développées à la mode nomade, permettant de se déplacer d’un terrain à l’autre. À la limite, cette maison pouvait se comparer à une roulotte, car elle n’avait aucune fondation, pouvait être tirée par une voiture ou un camion. Elle permettait de se loger de façon économique en attendant de trouver mieux. 

Ce mode de vie fit fureur et est venu titiller les gens soucieux de leur surconsommation; la question se posait: pourquoi vivre dans plusieurs milliers de pieds carrés si nous pouvons vivre allégrement dans 500 pieds carrés? Cette mode de « simplicité volontaire » a eu son écho partout en Amérique du Nord et le terme minimaison fit son entrée dans le vocabulaire de l’industrie de la construction. 

Les années d’après-crise économique ont concordé avec des années de prises de conscience environnementales et ont fait en sorte que nos façons de vivre devaient changer  le défi était de taille, mais la réflexion en valait la peine! 

Bien que la maison sur roues soit plutôt considérée comme la façon extrême de vivre la mini maison, elle fut la base d’une réflexion qui continue d’évoluer. 

minimaison en bois sur roues avec montagnes en arrière

Quelle est la différence entre une micromaison, une minimaison et une petite maison? 

Le concept de minimaison est en pleine évolution, donc pas clairement défini. La différence principale entre la micromaison, minimaison et maison traditionnelle est la taille. On s’entend en général pour parler de micromaison pour une maison de moins de 300 pieds carrés. Elle est souvent construite sur une remorque afin qu’elle soit amovible. 

Pour la minimaison, généralement elle a au moins 300 pieds carrés et pas plus de 1000. Elle est plus souvent construite sur pieux ou une dalle de béton. Tout comme dans les micromaisons, elles auront des meubles multifonctionnels afin d’optimiser l’utilisation de l’espace. On essaie de les concevoir de façon écologique et pensées en fonction d’une certaine autonomie énergétique. 

À partir de 1000 pieds carrés, les purs et durs des minimaisons ne considèrent plus ce format comme étant mini. Nous tombons plus dans la « petite » maison, accessible et pratique. Elle offre souvent une fondation proposant un sous-sol afin de permettre un peu plus de rangement et demeure potentiellement abordable pour la catégorie des premiers acheteurs. Ce type de format est plus populaire et mieux adapté aux besoins de la clientèle minimaliste. 

Type d’habitation 

Superficie approximative 

Caractéristiques 

Micromaison
(Traduction de micro-home) 

Habituellement moins de 300 pi² 

Amovible, habituellement construite sur une remorque 

Minimaison 

Entre 300 pi² et moins de 1000 pi² 

Non amovible, sur dalle ou fondation 

Maison 

Plus de 1000 pi² 

Non amovible, sur dalle ou fondation et comporte souvent un sous-sol

Il y aurait cinq types d’acheteurs typiques pour la minimaison: 

Les premiers acheteurs 

Le marché immobilier est en constante hausse et il devient de plus en plus difficile d’acquérir une première maison. Les gens désirant acquérir une propriété sous la barre des 200 000$ y voient une belle occasion de devenir propriétaire. Les quartiers de minimaisons deviennent un atout pour une ville aux prises avec une flambée des prix. Elles peuvent ainsi accueillir de nouveaux acheteurs et avoir davantage de citoyens propriétaires que locataires, donc plus de payeurs de taxes.

Personnes vivant seules et désirant vivre ailleurs que dans des complexes multilogements 

Ce ne n’est pas tout le monde qui est fait pour vivre dans les condominiums ou dans des multilogements. La minimaison s’avère avantageuse pour les gens qui veulent leur espace sans avoir l’inconvénient des voisins. 

Les propriétaires écologiques ou environnementalistes visant un mode de vie minimaliste 

Certains citoyens vont opter pour la minimaison par souci écologique. Elle peut être construite sur mesure, et ce, à moindre coût avec des matériaux bons pour l’environnement. De plus, vivre dans un plus petit espace permet l’économie d’énergie et réduit l’empreinte écologique sur le territoire. 

Les gens qui veulent réduire leur pression financière 

Certaines personnes en ont assez des obligations financières liées à l’hypothèque, l’entretien et les rénovations des grosses maisons. Ils veulent réduire leurs obligations et profiter davantage de la vie. 

Les préretraités ou retraités 

Les personnes dont les enfants ont quitté le nid familial, qui n’ont plus besoin d’autant d’espace et qui, surtout, ne veulent plus passer beaucoup de temps à l’entretien d’une maison. Ils veulent faire autre chose de leur temps libre (et de leur argent!), comme voyager ou avoir plus d’activités sociales ou culturelles. En se tournant vers la minimaison, ils peuvent utiliser l’équité de leur maison pour d’autres projets de vie. 

intérieure de minimaison en bois avec porte vitrée

Défis de la micro et la minimaison

Est-ce que ce choix est fait pour vous? C’est un pensez-y-bien. Bien sûr, la minimaison ne comporte pas que des avantages. Évaluez bien vos besoins avant de vous décider. 

Règlementation des villes

Les problèmes avec les minimaisons sont souvent reliés avec les municipalités où elles sont construites; plusieurs villes ne permettent pas leur construction, car ces dernières ne veulent aucunement revivre le phénomène des « parcs de maisons mobiles » qui furent très populaires dans les années 80. La résistance étant toujours présente, il fut primordial de trouver un compromis. 

Si vous avez envie de faire le saut, il faut d’abord trouver un terrain où il est permis de construire ou installer sa minimaison. Vérifiez tous les détails de la règlementation de la ville qui vous intéresse, car certaines municipalités ne permettent pas la construction d’un tel type de propriété même si le terrain vous appartient. Sachez cependant qu’avec la montée de la demande, les villes assouplissent et adaptent de plus en plus les règlements. On voit même naître certains quartiers de minimaison comme à Sherbrooke, Sainte-Brigitte-de-Laval, Saint-Côme, Shawinigan et plusieurs autres villes et villages. 

Est-ce un bon investissement? 

Pas toujours. Certains experts prétendent que ce type de maisons ne prend pas de valeur. Tout est une question d’offre et de demande dans l’immobilier. Si l’engouement se poursuit, la situation pourrait évoluer positivement. C’est différent lorsqu’on parle de minimaisons sur roue et de minimaisons avec une fondation. Ce type de maisons se développe dans la règle de l’art par rapport aux normes de construction et avec des matériaux durables. C’est un marché émergent qui est très difficile à prédire actuellement. Si vous le faites pour vous d’abord, le retour sur investissement pourrait dépasser la valeur monétaire. 

Le financement 

Étant donné le coût peu élevé de ces maisons, certaines banques hésitent à consentir un prêt. Si vous n’avez pas l’argent comptant, vous pourriez devoir trouver d’autres sources de financement pour l’achat de votre propriété. 

La dimension 

Le concept de minimaison est beau sur papier, mais êtes-vous fait pour vivre à l’étroit? Pouvez-vous vivre à deux ou plus dans une minimaison sans créer de tensions? Vous seul pouvez évaluer cette question. Cela peut vous rapprocher physiquement et émotionnellement, mais il peut aussi vous éloigner si vous avez besoin de votre solitude. 

Où acheter une minimaison? 

Plans sur mesure 

Si vous décidez de vous lancer dans l’aventure, la première étape est de faire des plans pour votre mini-habitation. Vous pouvez faire dessiner des plans adaptés à vos besoins spécifiques par un technologue professionnel ou un architecte qui pourra créer votre plan de micromaison ou de minimaison sur mesure selon vos besoins et votre budget. 

Acheter des plans tout faits 

Il existe aussi des firmes d’architecture, comme Dessins Drummond, qui ont relevé le défi d’offrir un produit adapté aux besoins des clients et des municipalités tout en considérant les éléments tels que le « coût » et « l’empreinte écologique ». 

Ils offrent une collection de plans pour des minimaisons de moins de 800 pieds carrés ou encore des modèles entre 800 et 1000 pieds carrés pour ceux qui désirent plus d’espace. Elles sont conçues pour être sur pieux vissés ou sur dalle, permettant une construction dans un climat plus froid et offrant un mode de vie mieux adapté à ce que nous connaissions. Ils proposent une « transition » moins drastique que de passer d’un bungalow de plus de 1 200 pieds carrés à une minimaison de 400 pieds sur roues. 

Ils offrent même une série signée écologique et minimaliste, nommée É-Pur X Dessins Drummond, qui s’assure que tous les plans réduisent au maximum l’empreinte laissée lorsque construits. 

Acheter une micromaison clé en main 

Certaines compagnies, tel que Ilo ou Minimaliste Houses, se chargent de la conception, de la construction et de la livraison de la micromaison. Ils offrent donc une solution clés en main et rapide, normalement construite en quelques semaines. 

Dans tous les scénarios, l’expert va s’assurer d’optimiser les espaces, d’intégrer des fonctionnalités efficaces et de minimiser l’empreinte environnementale de votre « tiny house ». Ensuite arrive en scène un entrepreneur général qui va avoir le rôle de s’occuper de la construction pour que votre rêve devienne réalité. Mais attention! Il est bon de savoir que Le code national du bâtiment du Québec ne couvre pas les habitations de moins de 700 pieds carrés. Il faut donc être vigilant et s’assurer que l’entrepreneur qui réalise sa minimaison suit tout de même la réglementation en matière d’électricité, de plomberie, etc. 

En conclusion, la micro ou minimaison n’est pas fait pour tout le monde et comporte quelques défis, mais si cette avenue vous parle, elle permet sans aucun doute de réduire sa consommation et d’adopter un style de vie minimaliste et écologique. Nous pouvons affirmer que ce phénomène a secoué les bases de l’architecture et notre façon de vivre et a permis aux créatifs des entreprises comme Dessins Drummond de répondre parfaitement aux besoins de cette nouvelle clientèle. 

Guide de rénovation pour choisir son entrepreneur

Choisir l'entrepreneur qui convient à notre projet de rénovation est crucial, mais comment savoir si on fait le bon choix? Posez ces 15 questions essentielles.

Merci d'avoir téléchargé notre guide.
Télécharger ici

Par Yves Carignan
Président & Directeur Général, Dessins Drummond 

Natif de Windsor dans les Cantons de l’Est, Yves Carignan détient un baccalauréat en Administration des Affaires incluant une spécialisation en Marketing de l’Université de Sherbrooke. En 1997, il effectue un premier passage chez Dessins Drummond, où il gère le développement du réseau d’agences. En 2002, il acquiert Dessins Drummond avec sa conjointe Marie-France Roger, et préside l’entreprise depuis. Père de trois enfants, il occupe ses moments libres en pratiquant le hockey, le golf, le vélo, la marche et les voyages.