EN
 

Les meilleurs revêtements de plancher pour la cuisine

image

Vous y pensez peut-être depuis un moment… Vous avez fait le tour de Pinterest, épluché les blogues de design et regardé des échantillons en magasin. Ou vous commencez peut-être seulement à y songer? Quoiqu’il en soit, le temps est venu de choisir quel type de revêtement de plancher de cuisine se trouvera dans votre nouvelle maison ou donnera un vent de jeunesse à votre cuisine actuelle.  

Qu’ils soient naturels ou synthétiques, abordables ou luxueux, les options de matériaux abondent. Comment faire un choix judicieux? Voici quelques pistes de réflexion! 

Les facteurs importants pour déterminer votre choix de plancher de cuisine 

Avant de partir à la chasse au revêtement de plancher idéal pour votre cuisine, il importe de mettre en lumière vos besoins. En effet, avoir un coup de cœur pour un modèle ne suffit pas! 

Le prix 

Établissez d’abord votre budget. Ce sera votre point de départ lors du magasinage. Et surtout, n’hésitez pas à le mentionner au vendeur ou au conseiller en boutique. Ainsi, il pourra vous aiguiller vers les modèles adaptés à vos finances. Sachez aussi que si vous craquez pour un revêtement de plancher, il est parfois possible de trouver un modèle semblable, mais à moindre de prix, chez un autre fabricant.  

Le style 

Certains revêtements de sol s’harmonisent à peu de décors, alors que d’autres sont polyvalents. Mieux vaut avoir sous la main des photos de la pièce qui accueillera un nouveau sol afin de créer un match parfait. Vous pouvez également établir votre décor : est-il plutôt contemporain, rustique, boho, chic? 

La couleur 

Tout comme le style, la couleur importe. Pour que l’aménagement soit réussi, la teinte au sol doit bien s’intégrer avec les éléments (mobilier, accessoires, etc.) en place.  

La durabilité 

Pour déterminer vos besoins en matière de durabilité, demandez-vous d’une part si la pièce est un endroit passant, et d’autre part, si vos animaux ou jeunes enfants peuvent abîmer le sol. Dans ces cas, mieux vaut miser sur un plancher plus solide qui ne marquera pas sous les griffes ou les jouets lancés. Choisir un revêtement de sol qui a une longue durée de vie est aussi un geste écologique.

L’entretien 

Lorsqu’il s’agit d’une cuisine, il est impératif d’opter pour un sol qui se lave bien et qui est insensible aux dégâts liquides. Conseil : Si vous ne supportez pas de voir un sol de cuisine maculé, préférez un fini mat, de couleur pâle et qui affiche plusieurs teintes ou un veinage apparent : les imperfections y paraissent moins! 

L’installation 

Qui se chargera d’installer ce revêtement de sol? S’il s’agit d’un professionnel, tous les choix sont à votre portée! Toutefois, si vous mandatez votre beau-frère manuel, il est recommandé de sélectionner un modèle qui ne comporte pas d’enjeux d’installation. 

L’environnement 

Dans l’univers des revêtements de sol, certains sont particulièrement écologiques, alors que d’autres ne le sont pas du tout. Quelles sont vos valeurs par rapport à cela? Si vous voulez réduire votre empreinte, misez sur des matériaux renouvelables ou recyclables (comme le bois ou les pierres) et qui ont une longue durée de vie.  

Revêtements de plancher de cuisine  

Maintenant que vous avez déterminé vos besoins, nous plongeons dans les particularités de chaque matériau afin que vous puissiez faire un choix éclairé. 

Revêtements de plancher en bois 

Le look du bois confère à tout coup une ambiance enveloppante et chaleureuse à la cuisine. S’il fut un temps où il était déconseillé de poser du bois dans cette pièce, les temps ont bien changé. 

Désormais, grâce à une couche de vernis de protection avec polyuréthane, cette matière a une plus grande résistance à l’eau et aux moisissures. Il n’y a plus de raison de craindre les dégâts liquides!  

Bois franc : le grand classique 

plancher de bois franc

Le bois franc est sans conteste le favori pour tous les étages de la maison. Il a aussi une excellente valeur de revente en raison de son caractère noble. 

Avantages : Le bois franc est un matériau indémodable qui traverse les années en beauté. Il ajoute instantanément du cachet à une pièce. Et en raison de la grande variété d’essences de bois et de couleurs de teinture, les consommateurs ont l’embarras du choix. 

Inconvénients : Il est toutefois moins résistant aux chocs et aux égratignuresquune céramique ou une surface bétonnée. Heureusement, il est possible de redonner du lustre à un plancher de bois franc abîmé grâce au sablage et à la teinture. 

Plancher flottant ou stratifié : la valeur sure 

Planchers de bois flottant

Si vous aimez le bois à la cuisine, mais que le bois franc ne convient pas à votre budget, le plancher flottant est une excellente option. Il offre d’ailleurs un look semblable.

Avantages : Le plancher stratifié s’installe facilement (plus qu’un bois franc) et les modèles sont variés, ce qui lui donne fière allure, peu importe la pièce de la maison. Il est aussi un peu plus résistant que le bois franc. 

Inconvénients : Il est fait de fibres peu durables et peut renfermer des produits chimiques néfastes comme l’urée-formaldéhyde, ce qui le rend peu écolo. D’ailleurs, il ne peut être recyclé, en plus d’émettre des COV 

Bambou : le discret  

Plancher de cuisine en bamboo

Avec son look semblable au bois franc, le plancher de bambou est de plus en plus présent dans nos maisons. Il a un look facilement reconnaissable par son veinage singulier. Il s’agit d’un choix écologique puisque le bambou pousse rapidement. Toutefois, il perd des points puisqu’il doit être importé. 

Avantages : Son look est chaleureux et invitant. Il est également plus dur que la plupart des essences de bois, ce qui lui confère une résistance supérieure. Il résiste aussi mieux aux insectes. 

Inconvénients : Le bambou s’avère délicat à installer : il vaut mieux demander à un professionnel. De plus, malgré sa dureté, il bosse facilement au contact d’objets lourds échappés.  

Bois d’ingénierie  

Plancher de bois d'ingénierie pour une cuisine

Plusieurs confondent les planchers de bois d’ingénierie avec le plancher de bois franc en raison de leur apparence similaire. La différence est que le premier est fabriqué avec plusieurs couches de bois superposées, et le second du bois massif. 

Avantages : Il résiste mieux à l’humidité qu’un bois franc et est idéal sous les planchers chauffants. Il peut aussi s’installer directement sur un sol de béton, contrairement au bois franc ou stratifié. 

Inconvénients : Il peut être sablé un maximum de 3 fois, contrairement au bois franc qui peut être sablé une multitude de fois au courant de sa vie. De plus, il est un peu moins résistant que le bois franc, à moins d’opter pour une qualité supérieure. 

Contreplaqué : l’option audacieuse 

Plancher de contreplaqué

Habituellement, le bois de contreplaqué est utilisé comme sous-plancher sur lequel on installe le vrai revêtement de plancher de cuisine. Toutefois, il peut se révéler comme un ingénieux revêtement apparent, lorsqu’on le prépare avec soin. Par exemple, en découpant des carreaux (à même une planche de contreplaqué poncée et teinte) afin de les placer de sorte à former un damier au sol. 

Avantages : Le look est magnifique, et ne coûte qu’une fraction du prix d’un autre bois. On peut déterminer la dimension des dalles ou leurs formes, ce qui permet de laisser aller sa créativité. Le contreplaqué est solide et a une bonne stabilité 

Inconvénients : Pour certaines personnes, le résultat n’est pas assez chic. Il est vrai que le contreplaqué ne s’harmonise pas à tous les types de décors. Aussi, d’un point de vue immobilier, sa valeur de revente est difficile à évaluer. 

Merisier : la fiabilité  

Cuisine avec plancher de merisier

Du côté des planchers de bois, l’essence de merisier est vraiment appréciée, notamment en raison de son grain droit et fermé, ce qui lui confère un look uniforme. Il est également l’un des bois les plus durs utilisés pour recouvrir les sols.

Avantages : Il conserve sa couleur longtemps, même lorsqu’il est exposé aux rayons du soleil à forte intensité, jour après jour.  

Inconvénients : Malgré sa dureté, il n’est pas aussi résistant qu’un revêtement dur, comme le béton ou la porcelaine. 

Liège : l’écologique 

Plancher de liège

Le liège est produit à partir de l’écorce d’un arbre qui se reforme après la coupe : aucun abattagen’est donc nécessaire! En plus, il absorbe davantage de CO2 que la moyenne des arbres. Le liège s’avère donc un choix écologique. 

Avantages : Il est plus confortable que le bois en raison de sa densité et de sa texture, en plus d’être antidérapant. Il est aussi un bon isolant sonore : ce qui est idéal pour diminuer le bruit d’un étage à un autre! Le liège résiste aux changements de température et ne formera pas de moisissure s’il a reçu un traitement adéquat. Il est abordable et facile à installer. 

Inconvénients : Tous les 3 ou 4 ans, un plancher de liège doit recevoir un traitement de scellage afin d’empêcher l’humidité de l’attaquer. D’ailleurs, il est assez fragile et peut se rayer aisément. Ainsi, plusieurs imperfections peuvent s’ajouter à sa surface au fil des années, ce qui peut être décevant. 

Les pierres naturelles 

Les pierres naturelles attirent toujours l’œil dans une cuisine. Leur côté brut et intemporel vole la vedette! Ainsi, il est mieux d’accessoiriser le reste de l’espace avec sobriété. Toutes les pierres naturelles sont écologiques (principalement si vous achetez un produit d’ici) et faciles à nettoyer. 

Toutefois, leur rigidité n’est pas des plus confortable! Aussi, certains propriétaires n’aiment pas leur fraicheur en hiver : un système de plancher chauffant peut régler le problème. À noter que les pierres naturelles sont parmi les revêtements de sol les plus dispendieux. 

Le granit : le coloré 

Granite foncé pour plancher de cuisine

Très dur et peu poreux, le granit se décline en différentes teintes : du vert au gris, en passant par le noir et le rose. Il vient habituellement dans un look très texturé, tel que moucheté. On peut aussi choisir différents finis: flammé, rayé, poli, bouchardé, scié ou adouci.   

Avantages : Comme toutes les pierres, il est durable en plus d’amener du chic et de la chaleur. En raison du grand choix de mélanges de couleurs, il est facile de trouver un look qui s’harmonise au reste du décor. 

Inconvénients : Son look a un petit quelque chose de dépassé. Toutefois, en raison de son côté noble, il n’est jamais complètement démodé. 

Le marbre : le somptueux 

Marbre claire pour cuisine

Cette pierre se différencie par son veinage facilement reconnaissable. La tendance du moment est un mélange de blanc crème et de veinage gris. Mais il est possible de l’obtenir dans les teintes de beiges, de roses, de verts et de noir. Plusieurs optent pour un fini poli et lustré, bien qu’il soit disponible en mat.  

Avantages : Après avoir été protégé d’un bon scellant, le marbre résistera aux taches et s’usera moins rapidement. Il est présentement top tendance. 

Inconvénients : Il est très lourd : si la surface à couvrir est vaste, vaut mieux s’assurer que la pièce puisse supporter la charge.

Pierre calcaire : la rustique

pierre calcaire pour plancher de cuisine

Souvent appelé limestone, le plancher en pierre calcaire est habituellement de couleur gris ou beige et affiche une texture mate. 

Avantages : Elle peut être laissée à l’état brut ou subir un polissage pour davantage de douceur sous les pieds. Ce type de matériau provient souvient du Québec, ce qui contribue à l’achat local. 

Inconvénients : En raison de sa grande porosité, cette pierre se tache facilement au contact d’éléments graisseux. Il est toutefois possible de la protéger avec un scellant. 

L’ardoise : la raffinée 

Plancher de cuisine en ardoiseSon look naturel est recherché par les propriétaires, principalement dans les teintes noires et grises. Important à savoir : certains modèles peuvent être installés facilement (de la même façon que de la céramique) alors que d’autres nécessitent un lit de mortier, ce qui complexifie la tâche. 

Avantages : L’ardoise ne se décolore pas sous le soleil et a une longue durée de vie. 

Inconvénients : Cette pierre naturelle est un peu moins résistante que ses homologues, sans doute en raison de sa surface irrégulière qui favorise les accrochages. Ainsi, elle s’effrite au fil du temps. 

Les autres revêtements de plancher de cuisine tendance 

Les matériaux naturels comme le bois et la pierre offrent assurément un charme intemporel, en plus d’offrir une connexion avec la nature. Il existe cependant plusieurs autres revêtements à considérer.  

Époxy : l’original 

Plancher de cuisine en epoxy

Tantôt utilisé pour couvrir le sol d’un garage, tantôt pour enjoliver une cuisine ou une salle d’eau, l’époxy est un choix de plancher polyvalent. On peut l’obtenir en fini lustré ou mat, affichant des couleurs neutres (noir, blanc, gris) ou encore éclatées (rose, jaune, vert, bleu). 

Avantages : Si vous cherchez une surface à toute épreuve en cuisine, l’époxy est tout indiqué. Malgré les chocs, les dégâts de liquide ou de graisse, il en sortira indemne en raison de son étanchéité, d’autant plus qu’il ne possède pas de joints. En prime, c’est un plancher qui demande un entretien minimal.  

Inconvénients : Son look ne convient pas à tous les décors : il a un petit-je-ne-sais-quoi d’original qui détonne dans un aménagement classique ou rustique, par exemple. Aussi, il devient rapidement inconfortable lorsqu’on y marche longtemps en raison de sa dureté.

Céramique : la polyvalente 

Plancher de cuisine en céramique

La céramique vient en différents formats, textures et couleurs, ce qui lui permet de s’intégrer harmonieusement dans tous les décors. Certaines céramiques imitent même l’apparence du bois ou du béton!  

Ce revêtement de sol est sans équivoque le plus utilisé dans les cuisines, qu’elles soient commerciales ou résidentielles. Et il n’y a rien d’étonnant vu ses multiples propriétés! 

Avantages : Il s’agit d’un revêtement de sol facile à laver, ce qui est indispensable dans une telle pièce.  Qu’elle soit mate ou lustrée, la céramique est également résistante à l’humidité, ne se raye pas et ne se bosse pas. Bref, sa durée de vie est impressionnante! D’ailleurs, si un carreau se brise, il se remplace aisément.  

Inconvénients : Ses joints peuvent se ternir et se tacher au fil des années, ce qui peut déprécier son apparence. Toutefois, il est possible d’ajouter un protecteur de joints. Si vous passez beaucoup de temps en cuisine, sa rigidité peut affecter vos articulations à l’instar d’un sol en béton ou d’époxy. Un point négatif selon plusieurs : la céramique est toujours fraîche sous les pieds, à moins d’installer un système de plancher chauffant. 

Porcelaine : la tenace 

Plancher de porcelaine

La porcelaine possède tous les avantages et les inconvénients de la céramique. En fait, leur look est identique, tout comme leur gamme de prix. Leurs différences résident dans leur fabrication. Toutefois, la porcelaine peut se vanter d’être encore plus résistante que la céramique. 

Béton : le moderne 

Plancher de béton pour cuisine

Il est rare que les propriétaires de maison optent pour un plancher de cuisine en béton. Pourtant, il offre un look épatant, à la fois contemporain et industriel. S’il est surtout vu dans les résidences de type loft, il peut avoir fière allure dans une propriété unifamiliale : si vous aimez son apparence, ne boudez pas votre plaisir!  

Le béton est joli à l’état brut, mais il peut être rehaussé de bien des façons, notamment par de la peinture, de la teinture, du polissage ou du cirage. 

Avantages : Il s’agit d’un des matériaux pour revêtement de sol les plus durables : il est insensible au froid, à la chaleur et aux chocs. En prime, il est facile d’entretien, principalement s’il a un fini lustré. 

Inconvénients :  S’il entre en contact avec des produits chimiques, il peut se détériorer rapidement (souvent, des taches apparaissent). L’idéal et de le sceller à intervalle régulier pour assurer sa longévité. Malheureusement, en raison de sa rigidité, il n’est pas tendre avec les articulations, en plus d’être frisquet. 

Vinyle : l’abordable 

plancher de cuisine en vinyle

Le vinyle se décline en de nombreux styles tendance. D’ailleurs, il n’a plus rien à voir avec celui des années 80. Désormais, il a un look recherché et peut même imiter le bois ou le béton.  

Avantages : Il est peu dispendieux, facile d’entretien et résistant (on peut glisser des meubles sans craindre de l’érafler). Il peut encaisser des chocs et a une bonne résistance à l’eau. Sa texture légèrement coussinée est douce pour les articulations contrairement aux surfaces dures comme le bois, le béton ou la pierre. 

Inconvénients : Cette matière semble agripper la poussière et la saleté. Ainsi, il n’est pas rare que les dessous des pieds en soient recouverts. Le vinyle s’use aussi plus rapidement qu’une matière brute comme le bois. Un autre point négatif : il est dans le bas de l’échelle des revêtements de sol écologiques : il a une courte durée de vie, est difficilement recyclable et est conçu à partir d’éléments qui peuvent être toxiques.  

Linoléum: l’accessible 

Plancher de linoleum

Fait d’une toile de jute imperméabilisée à l’huile de lin et à la poudre de bois, le linoléum est un choix écologique lorsqu’il est sans PVC. Il est autant pratique que le vinyle, mais en étant plus doux avec l’environnement.

Avantages : Il résiste aux chocs et à la moisissure et ne restera pas marqué si on échappe un objet lourd. Il est peu dispendieux, anti-allergène et se nettoie comme un charme si on lui applique une couche de protection. Il a également des propriétés insonorisantes.  

Inconvénients : Le linoléum peut être assez difficile à installer. Aussi, si sa couche protectrice est désuète, il sera rapidement attaqué par l’humidité. 

Foire aux questions : tout sur les revêtements de plancher de cuisine 

Quels planchers de cuisine sont les moins chers? 

Le vinyle est le plus abordable, mais certains modèles de plancher de bois flottant et de céramique sont en vente à bas prix. Surveillez les spéciaux! 

Quels planchers de cuisine sont faciles à nettoyer? 

En raison de leur non-porosité, la céramique et la porcelaine se lavent en un tournemain. Les pierres naturelles ou le béton arrivent en deuxième place. 

Quels sont les matériaux les plus écologiques pour les planchers de cuisine? 

Les planchers de bois franc fabriqués avec des essences locales et provenant de coupes responsables représentent un choix vert. Les pierres naturelles d’ici sont aussi une bonne option. Sinon, le linoléum est à considérer lorsqu’il est fait de matières recyclées ou encore le liège et le bambou, puisque ce sont des arbres qui poussent rapidement. 

Planchers de cuisine : quelles sont les tendances de 2021? 

Les céramiques et porcelaines de grandes dimensions (24 x 24 pouces) sont dans le vent, tout comme les sols en béton et en marbre. Quant à lui, le liège gagne en popularité en raison de son aspect naturel et zen. 

Quels planchers de cuisine sont les plus faciles à installer?  

Les planchers stratifiés, le vinyle (principalement en rouleau) et le liège s’installent habituellement comme un charme.  

Comment choisir sa couleur de plancher?  

La couleur du revêtement de sol aura un impact sur le style de la pièce. Il importe qu’il s’intègre bien avec les couleurs et le design de la cuisine. Par exemple, un plancher en époxy rouge détonnera dans une cuisine classique, tout comme le mélange de différentes essences de bois dans une même pièce (comptoirs, dosseret, armoires, sol). 

Est-ce possible de peindre un plancher de cuisine? 

Cela dépend du type de revêtement choisi. Un sol de béton, une céramique et une porcelaine peuvent être peints. Toutefois, il faut choisir une peinture adaptée à chacun. Quant au plancher de bois, il peut être peinturé, mais l’effet est souvent peu attrayant. 

Quel est le plancher de cuisine le plus résistant? 

La céramique, la porcelaine, l’époxy, le béton, les pierres calcaires, le marbre et le granit. 

Conclusion 

Outre les avantages et inconvénients de chaque type de revêtement, il est important de choisir un plancher selon ses goûts et en harmonie avec l’aménagement déjà en place. D’ailleurs, si vous désirez vous laisser guider par les tendances du moment, consultez notre article d’inspiration de cuisine.

Guide de rénovation pour choisir son entrepreneur

Choisir l'entrepreneur qui convient à notre projet de rénovation est crucial, mais comment savoir si on fait le bon choix? Posez ces 15 questions essentielles.

Merci d'avoir téléchargé notre guide.

Par Julie Loiselle

Julie s’exprime par l’écriture depuis aussi longtemps qu’elle se souvienne. Depuis sa sortie de l’université, elle met à profit son aisance avec les mots auprès de différents clients dans les domaines marketing et publicitaire ainsi que pour les magazines et les blogues. Tel un caméléon, elle adapte le ton et le style pour chaque projet. Son sujet favori : le design intérieur et extérieur.