Fr-Feb-Campaign-1500×170

10 choses à savoir avant d’entreprendre une nouvelle construction

nouvelle construction de maison avec aménagement de paysage

Quoi de plus exaltant que de pouvoir rêver d’un espace de vie à son image? De passer du rêve à la réalité en construisant sa propre maison! Si l’achat d’une maison est une étape importante dans une vie, faire une construction neuve constitue un défi encore plus significatif. En effet, pour pouvoir créer un endroit où chaque espace est pensé en fonction de l’utilisation que l’on souhaite en faire, il faut savoir par où commencer. C’est pourquoi il est important de faire appel à des professionnels. 

Mais même avec l’aide d’experts, certains facteurs doivent être pris en compte dans la mise sur pied d’un tel projet. Après tout, construire sa propre maison, une minimaison ou même un chalet, c’est faire beaucoup de choix difficiles. Et selon les paramètres qui guident vos décisions, ces choix peuvent avoir d’importantes répercussions. 

Pour savoir quelles questions se poser et quoi savoir avant de vous lancer, voici dix aspects à considérer avant de construire une nouvelle maison. 

1. Acheter le bon terrain 

Avant même de pouvoir penser à la maison elle-même, on doit savoir où la construire. Pour acheter le bon terrain, plusieurs facteurs doivent être pris en compte. 

Localisation 

Réfléchissez au type de maison neuve que vous voulez construire et à l’endroit où elle serait le plus judicieuse. Vous avez probablement un emplacement idéal en tête — après tout, la plupart des gens ne veulent pas d’un chalet construit au centre-ville. Si vous êtes à la recherche d’une forêt paisible ou d’une plage ensoleillée, assurez-vous de vérifier auprès de la municipalité si elle prévoit construire autre chose à proximité. Vous ne voulez pas que votre vue idyllique soit remplacé par un camp de jour ou une plage publique. 

Pendant que vous êtes à la recherche du bon terrain, pensez aussi à la façon dont vos besoins évolueront dans le futur. Vous prévoyez avoir des enfants? Regardez si les écoles situées à proximité vous plaisent. Vous ne possédez pas de voiture? Vérifiez les services de transport en commun et les commerces de proximité du secteur. Vous aimez réaliser des soirées avec vos amis, assurez-vous que les voisins sont assez loin pour ne pas entendre votre musique! 

Type de sol et topographie 

Bien entendu, il faut avoir une idée globale du genre de projet que l’on vise à réaliser pour acheter le terrain approprié. En effet, la superficie de celui-ci, sa topographie et son emplacement doivent être compatibles avec la sorte de bâtiment que vous voulez y construire. Certains types de sols, l’inclinaison ou d’autres caractéristiques du terrain pourraient occasionner des surprises si on n’en a pas tenu compte dès le départ. Par exemple, si vous souhaitez construire une propriété au bord de l’eau, vous devrez anticiper le ruissellement, l’érosion du sol et même les inondations. Autant d’éléments qui peuvent rendre la construction difficile et endommager vos fondations au fil du temps. Prenez le temps d’inspecter le sol et les zones environnantes pour savoir à quoi vous attendre. 

Comprendre les types de lot 

Ensuite, vous voudrez voir quel type de lot vous voulez acheter, car cela aura un impact sur votre capacité à obtenir un prêt bancaire, ainsi que sur le calendrier de votre projet. Si vous disposez d’un capital important et que cela ne vous dérange pas d’attendre que les services publics et les services de base soient raccordés, optez pour un terrain non amélioré. Sinon, optez pour un terrain prêt à être construit. Outre tous ces points, il faut bien évidemment magasiner un terrain qui vous rende heureux, sur lequel vous pouvez vous imaginer vivre. Après tout, le choix de l’emplacement de votre future nouvelle demeure est crucial à la réalisation de votre vision. 

Parlant de vision, il est bon de penser dès l’achat du terrain à l’orientation que l’on va donner à la maison, que ce soit par rapport à la vue que l’on souhaite avoir, la végétation existante ou l’ensoleillement qui fera de notre espace de vie une oasis lumineuse et économique sur le chauffage. Il s’agit d’envisager comment notre future propriété s’intégrera dans son environnement. 

Zonage et services 

Avant de prendre une décision, assurez-vous que vous achetez un terrain résidentiel. C’est crucial — vous ne voulez pas investir des milliers de dollars dans une propriété sur laquelle vous ne pourrez pas construire la maison de vos rêves! Dans le même ordre d’idées, assurez-vous de demander une copie de l’arpentage ou de demander à un arpenteur de déterminer les limites exactes de votre terrain après l’achat. Cela vous aidera à éviter les conflits de limites avec vos voisins et les problèmes connexes. 

Vous devrez également vous renseigner sur les ordonnances municipales qui s’appliquent à votre propriété. Gardez un œil sur des choses comme les services d’urgence, le recyclage, la collecte des déchets, et la réparation des routes. Il faut voir ce que les règlements municipaux d’urbanisme et le zonage vont vous permettre de construire. Cela vous aidera à avoir une idée des services offerts à votre propriété et à savoir qui appeler si vous avez des questions ou des préoccupations. Parfois, de multiples restrictions peuvent s’appliquer, venant ainsi changer drastiquement la vision initiale d’où l’importance d’être bien renseigné. 

Actes de propriété et associations de propriétaires 

Enfin, si vous achetez un terrain vague dans un lotissement, vous devrez peut-être adhérer à l’association locale de propriétaires. Dans certains cas, cela implique le paiement d’une cotisation et le respect d’un ensemble de règles (généralement liées à l’apparence extérieure de la maison). Certains terrains sont également soumis à des restrictions dans l’acte de propriété, allant de l’abattage des arbres à la hauteur maximale de la nouvelle construction. N’oubliez pas de demander au vendeur si d’autres restrictions s’appliquent au terrain. 

terrain quartier residentielle nouvelle construction

2. Faire les plans pour une construction neuve 

Que vous soyez adepte du style scandinave ou mid-century, que vous désiriez vivre dans une demeure vaste de style ranch ou choisissiez plutôt une maison à étages, peu importe le type de maison dans lequel vous voulez habiter, ce sont les plans qui permettront de faire passer votre rêve à la réalité. 

Choisir les bons plans pour votre nouvelle construction 

Le choix d’y aller avec l’autoconstruction, la maison préfabriquée ou un entrepreneur général influencera aussi à quel genre de plans vous aurez recours. Que vous fassiez appel à un architecte ou à un technologue pour la réalisation des plans de construction de votre future maison, cette étape doit se faire selon vos besoins et votre budget. 

Plusieurs firmes d’architectes proposent des modèles de plans que vous pouvez acheter tel quel, faire adapter à vos exigences ou simplement décider d’aller vers du sur mesure. C’est notamment le cas de Dessins Drummond, dont le site web offre plus de 1000 plans de maisons variées. Aller naviguer et contempler ce qui est présenté constitue une première étape afin d’explorer les possibilités et d’identifier ce qui vous plaît. 

Vous pouvez ainsi vous faire une tête quant à l’esthétique à privilégier, le budget à envisager et les besoins à prioriser. Selon les options choisies, les professionnels sauront vous guider pour identifier ce qui convient à votre cœur et à votre portefeuille. 

Prendre le temps de réfléchir à ses plans 

Une chose est certaine, selon Yves Carignan, PDG de Dessins Drummond, la patience est votre meilleure alliée lorsque vient le temps de réaliser des plans de maison. «Je conseille généralement d’essayer de réaliser les plans au moins un an avant de débuter la construction d’une future maison.» 

Pourquoi? Car, selon lui, c’est la meilleure façon de s’assurer d’avoir pensé à tout. «Avec un premier plan préliminaire en main, on peut penser à tous les détails qui pourraient émerger durant ce délai. On a l’occasion de penser à l’emplacement des prises électriques, comme des luminaires. On identifie ce que l’on aime moins de notre résidence actuelle pour corriger le tout dans notre nouvelle maison. On peut aller visiter des amis, la famille, leur montrer les plans, en discuter, voir chez eux quelque chose à quoi on n’avait pas pensé. On peut bien mesurer notre mobilier pour s’assurer non seulement qu’il rentrera dans notre maison, mais qu’on pourra bien circuler autour. On peut réfléchir à nos besoins d’espace qui risquent d’évoluer et en tenir compte dans les plans… C’est la meilleure façon de ne rien regretter», avertit-il. 

Pour les personnes qui s’inquiètent de la montée des prix des matériaux et préfèrent hâter la construction de leur nouvelle maison tout de suite après l’obtention des plans, il les met en garde. «On sauve rarement de l’argent à vouloir aller trop vite. Devoir refaire des plans, modifier une construction en cours de route ou simplement regretter son choix, ça peut être très coûteux!» 

3. Concevoir une maison écologique 

Si vous êtes prêts à réaliser une nouvelle construction, aussi bien s’assurer que celle-ci correspond aux normes les plus élevées en matière environnementale. En effet, il s’agit d’une belle occasion de penser aux aspects écoénergétiques de votre maison. 

En incluant des sources d’énergie renouvelable pour l’alimentation en eau ou en électricité, en prenant des portes et fenêtres haute performance ou en optant pour un revêtement extérieur écologique, vous sauverez à long terme en frais de service, de chauffage ou d’entretien. Si vous voulez un confort automatisé tout en maximisant votre économie, considérez investir dans un thermostat et des rideaux intelligents. Dans certains cas, vos choix soucieux de l’environnement peuvent même vous donner accès à des subventions pour les constructions vertes, aide financière ou avantages fiscaux. 

C’est d’ailleurs gagnant-gagnant, car, du même coup, vous donnerez un coup de pouce à la planète et à votre portefeuille! 

maison ecologique avec revetement de bois

4. Choisir son entrepreneur en construction neuve 

Après l’achat du terrain et la conception des plans, l’élément le plus important pour la construction d’une nouvelle maison est évidemment le choix de l’entrepreneur. 

Selon Yves Carignan, la clé du succès d’un projet de construction de maison réside dans la communication entre le client et l’entrepreneur. « Un bon entrepreneur sera votre allié du début à la fin de votre projet de construction, en vous conseillant sur tous les aspects de sa réalisation », explique-t-il. «Il devra vous mettre en confiance, savoir répondre clairement et promptement à toutes vos questions, sera en mesure de vous fournir une soumission détaillée qui explique les étapes de réalisation, l’échéancier et le budget du projet et offrira un excellent service après-vente appuyé par des références d’anciens clients.» 

Vérification de l’entrepreneur 

Ne vous laissez pas charmer par une soumission trop basse, puisque des frais supplémentaires pourraient alors venir s’ajouter en cours de route. À l’inverse, une facture trop salée pourrait vouloir dire que les prix ont été gonflés. Pour avoir une idée du juste prix, n’hésitez pas à demander des soumissions à plusieurs entrepreneurs et à les rencontrer pour leur poser des questions sur le projet. 

La construction d’une nouvelle maison avec un entrepreneur général qui veille à la réalisation du projet requiert que celui-ci ait l’expérience, les compétences, les connaissances, la main-d’œuvre, l’expertise, les assurances et les licences nécessaires. 

Pour vous assurer de faire le bon choix, RénoAssistance a mis en place un processus de vérification en 53 points, le plus complet de l’industrie. 

En faisant appel à nos services et en faisant affaire avec l’un de nos Entrepreneurs Vérifiés, vous bénéficiez aussi de l’aide de l’un de nos Conseillers experts en rénovation qui vous épaulera dans votre projet et vous aidera à faire les bons choix. 

entrepreneurs avec plan sur chantier construction neuve

Plan de garantie 

Dans les critères incontournables, votre entrepreneur doit disposer de la licence 1.1.1 en bâtiment résidentiel neuf visé par un plan de garantie. Une maison unifamiliale isolée, jumelée ou en rangée, sont, entre autres, tous des types de bâtiments visés par le plan de garantie. 

Un plan de garantie est essentiel pour une nouvelle construction et exigé au Québec depuis 1999. Il permet d’offrir l’assurance à l’acheteur d’une propriété neuve que le constructeur s’engage à respecter ses obligations contractuelles, notamment les acomptes et la garantie contre les défauts de construction. 

5. Signer le contrat préliminaire 

Si vous achetez une maison qui vient avec un terrain, via un entrepreneur ou un promoteur immobilier, il est important et obligatoire de procéder à la signature d’un contrat préliminaire.  

Contrat d’achat résidentiel 

D’après ce contrat, vous vous engagez à acheter du vendeur (l’entrepreneur responsable de la construction) la maison qui sera construite selon les critères spécifiés. Ce document est crucial puisqu’il protège les deux parties en cas de litige. 

Comme il n’existe pas de contrat préliminaire standard selon la loi, assurez-vous d’inclure tous les éléments nécessaires. Outre le prix de vente, le contrat inclut les coordonnées des deux parties, les modalités de paiement, les obligations et responsabilités de chacun. Des spécifications quant au travail à accomplir sont aussi indiquées. Le contrat préliminaire prévoit une date de livraison et le transfert du titre de propriété. Le tout doit évidemment être dûment signé. 

Suite à la signature du contrat, l’acheteur dispose d’un droit de dédit de 10 jours pour s’en désister, moyennant quoi il peut être sommé de verser 0,5% du prix de vente au vendeur comme indemnité. 

Contrat de construction 

Si vous êtes déjà propriétaire du terrain, il faudra alors signer un contrat d’entreprise avec l’entrepreneur qui construira votre nouvelle demeure. Celui-ci est similaire au contrat standard de rénovation. Dans ce contrat, tout doit être inscrit: les spécificités de l’immeuble, la façon dont les débris seront nettoyés et les méthodes de paiement. Évidemment, nos Conseillers seront là pour vous aider à démystifier les nuances de ce type de contrat si vous décidez de prendre la soumission d’un entrepreneur de RénoAssistance.  

contrat pour construction de maison neuve

6. Obtenir un permis de construction 

Si certains entrepreneurs se chargent comme mandataires de l’obtention d’un permis de construction, ce n’est pas toujours le cas. L’obtention d’un permis n’est pas complexe en soi, il suffit de passer par sa municipalité, de remplir les documents requis et de fournir les preuves justificatives nécessaires. 

Lors de cette demande, vous devrez donner l’adresse de l’emplacement des travaux ou le numéro de lot du terrain, expliquer les usages projetés du bâtiment, fournir une évaluation du prix des travaux pour payer le montant fixé au règlement annuel sur les tarifs de votre municipalité et produire les plans de construction. En effet, le prix du permis de construction variera en fonction du coût estimé des travaux. 

Selon la nature du projet, d’autres plans et autorisations peuvent être nécessaires pour permettre par exemple la coupe d’arbres, l’obtention de certaines dérogations, la réalisation de travaux d’excavation, etc. 

Le temps de délivrance du permis peut varier en fonction de la nature et de la complexité du projet. Il faut donc vous assurer de fournir toutes les pièces justificatives requises afin d’éviter inutilement les délais supplémentaires. 

7. Faire une inspection avant de déménager 

Lors de la construction de votre maison, vous avez le droit à tout moment de venir sur le chantier comme prévu par la loi. Ainsi, vous pouvez inspecter l’état d’avancement des travaux, vérifier la qualité des matériaux et du travail réalisé, ainsi que demander à voir l’état des dépenses. 

Par contre, bien que cela soit autorisé, veillez à ne pas nuire au déroulement des travaux en étant dans le chemin de votre entrepreneur. En établissant dès le départ une relation de confiance avec une personne à qui vous vous sentez à l’aise de déléguer la réalisation de votre rêve, vous ne ressentirez pas le besoin de venir épier ses moindres faits et gestes. 

Visiter le chantier aux meilleurs moments 

Les meilleurs moments pour visiter le chantier sont après la complétion de travaux majeurs et pour vérifier la finition. 

En effet, suite aux étapes importantes de la construction, il est pertinent de venir constater la qualité de ce qui a été réalisé afin d’éviter les surprises ou changements tardifs qui pourraient être plus coûteux. 

De la même façon, une visite s’impose après la finition pour pouvoir s’assurer que le tout correspond à vos attentes avant d’entreprendre la phase de décoration et d’aménagement de l’espace. 

intérieur de chantier de construction de maison neuve

8. Prévoir les coûts supplémentaires à la construction 

Le budget de construction d’une nouvelle maison doit toujours comporter un 20% de contingence en cas d’imprévus. 

En plus de ce montant de côté, de l’argent doit être budgété pour raccorder la maison aux réseaux publics de services ou construire les installations dans le cas échéant.  

Cela dépend du lieu où vous faites votre construction neuve, mais le raccord aux services suivants devra peut-être être payé de votre proche: 

  • Raccord à l’aqueduc et au service d’égouts 
  • Réseau d’Hydro-Québec 
  • Services de télécommunications 
  • Poubelle, recyclage et composte 

Vous devriez prévoir ces dépenses dans votre budget total, pour un montant qui oscille entre 2 000$ et 10 000$. Si la municipalité n’offre pas les services, vous pouvez devoir faire creuser un puits ou installer une fosse septique à vos frais. 

De plus, le nivellement du terrain (à raison de 3$ à 10$ du pied carré), le nivellement du trottoir et l’aménagement d’une entrée asphaltée pour la voiture sont aussi des coûts qui peuvent s’ajouter à une nouvelle construction. 

Aussi, lorsque l’entrepreneur n’est pas habitué à faire l’aménagement paysager, il peut être nécessaire de faire affaire avec un spécialiste qui s’occupera de verdir le terrain et de compléter la vision extérieure de votre nouvelle propriété. 

9. Attendre la fin des travaux avant d’emménager 

Bien qu’il puisse être tentant d’emménager le plus rapidement possible dans sa nouvelle maison, il est plus sage d’attendre la fin des travaux avant d’emménager. Ainsi, vous ne gênez pas les travaux des entrepreneurs déjà sur place et vous évitez le stress en plus des inconvénients de vivre pour un moment dans un chantier. 

Il vaut parfois mieux troquer un mois de plus dans son ancienne résidence pour arriver dans sa nouvelle demeure avec un sous-sol fini, une finition non bâclée et une cour aménagée. 

famille demenage dans une nouvelle maison

10. Faire l’aménagement et la décoration 

Bien que la construction d’une nouvelle maison puisse parfois être une aventure éprouvante, le jeu en vaut la chandelle pour pouvoir choisir chacun des détails de votre nouveau chez soi sans avoir à faire de compromis sur votre vision. 

Dès les étapes d’idéation du projet, vous pouvez choisir les matériaux et gadgets qui permettront à votre cuisine de faire l’envie de tous; de transformer votre salle de bain en oasis de sérénité avec vos choix de tuiles et de finition; de faire de votre sous-sol un refuge douillet où il fait bon se prélasser; d’instiller de les tendances maisons sur tous les murs, planchers, plafonds et accessoires! 

Après toutes les étapes de planification et de construction, le moment où vous décorez permet de transformer votre maison en chez-vous, d’apporter la dernière touche à cette vision de votre espace rêvé. 

maison a aire ouverte avec decoration tons de beige

Du rêve à la réalité 

En vous posant les bonnes questions et en vous entourant d’experts qualifiés, vous pouvez concrétiser votre projet de nouvelle construction avec succès. Vous aurez alors la résidence de vos rêves, parfaitement adaptée à vos besoins, entièrement personnalisée, dont vous pourrez pleinement profiter. Et une fois votre rêve devenu réalité, n’oubliez surtout pas de l’assurer! 

Flore Bessette est détentrice d’un baccalauréat en journalisme. Elle est rédactrice, chroniqueuse et passionnée de design, d'architecture et d'urbanisme. Flore a travaillée pour des firmes d'aménagement et d'architecture comme responsable de communications et rédactrice technique avant de se lancer comme pigiste.