Comment aménager une salle de bain adaptée pour personne à mobilité réduite?

douche accessible avec siège et barres d'appui

La cohabitation intergénérationnelle et le vieillissement à domicile étant aujourd’hui plus répandus, de plus en plus de propriétaires cherchent à adapter leur domicile pour répondre aux besoins d’un·e proche à mobilité réduite ou en situation de handicap. Pour des raisons de sécurité et de commodité, transformer une salle de bain va généralement être en tête de liste des projets de rénovation. À partir du moment où des membres de la famille éprouvent de la difficulté à se lever de la toilette ou à sortir du bain, des adaptations et l’équipement adapté pour salle de bain vont prévenir les risques de chute dangereuse. Une salle de bain adaptée va également offrir une meilleure qualité de vie, en assurant à la fois la sécurité et l’autonomie à ses utilisateur·trices.

Adapter une salle de bain exige certes une planification, des travaux et des sommes considérables, mais vous aurez la tranquillité d’esprit et l’assurance de vivre dans un milieu confortable et sécuritaire. L’aménagement d’une pièce adaptée pourrait même apporter une réelle valeur ajoutée à votre propriété!

Comment aménager une salle de bain accessible et sans obstacle?

Il faut d’abord savoir qui seront les personnes qui utiliseront la salle de bain. Sauriez-vous identifier leurs besoins? Auront-elles besoin de l’aide de soignant·es? Si la personne est en mesure de marcher, installer des barres d’appui peut être une solution à court terme. Pour un·e proche qui utilise un fauteuil roulant à quelques occasions, le besoin d’adapter la salle de bain deviendra plus évident et un siège de douche sera probablement nécessaire. Si vous habitez avec une personne qui doit utiliser un fauteuil roulant de douche, les aménagements doivent être adaptés au fauteuil lui-même.

Aménagement de la salle de bain

Une salle de bain adaptée aux personnes à mobilité réduite est une pièce suffisamment dégagée, avec une aire d’au moins 30 pouces (760 mm) autour de chacune des grandes installations sanitaires. On veille à ce qu’il y ait au milieu de la pièce un espace de manœuvre de 60 pouces (1 5245 mm) de diamètre, ou moins si on a la chance de travailler avec un·e concepteur·trice habile. Notez aussi que la douche sans seuil peut servir d’espace de manœuvre. En effet, cette conception de douche permet de dégager de l’espace non seulement pour faciliter l’accès à la douche, mais aussi pour faciliter le transfert pour la toilette et l’utilisation du lavabo. Plusieurs salles de bain adaptées vont être aménagées conformément à ces normes.

salle de bain accessible aux fauteuils roulants avec carrelage blanc et beige

Un espace sécuritaire

Ajouter des barres d’appui et éliminer les obstacles physiques (comme un seuil de douche trop haut) sont les premières mesures de sécurité auxquelles on doit penser. Ces aménagements vont considérablement réduire les risques de chute et semblent être suffisants pour les utilisateurs plus ou moins autonomes. Nous verrons que d’autres personnes moins autonomes auront besoin de mesures de sécurité plus importantes.

Les normes de sécurité citées dans cet article proviennent de l’American National Standards Institute (ANSI), un organisme sans but lucratif qui crée des guides techniques pour de la conception accessible. Bien que le Canada ait également sa propre organisation (le Groupe CSA), l’ANSI a des exigences plus élevées en matière de sécurité.

salle de bain avec barres d'appui et siège de douche

La facilité d’entretien 

Nettoyer une salle de bain n’est jamais agréable, toutefois couvrir les murs avec de grands carreaux réduit la surface du coulis et facilite alors l’entretien. Les revêtements en vinyle sont de plus en plus populaires. En effet, on vient nettoyer les murs d’un simple coup d’éponge, contrairement aux cloisons sèches peintes.

salle de bain avec de grands carreaux de céramique aux murs et au sol

Quelles sont les dimensions d’une salle de bain adaptée?

Un espace libre d’au moins 60 pouces (1 525 mm) est un prérequis à l’aménagement d’une salle de bain adaptée. Ne perdez pas de vue que les installations sanitaires vont occuper de l’espace, bien que la douche adaptée serve d’espace de manœuvre. Une pièce de 7 pi × 7 pi (2 m × 2 m) représente l’espace minimal requis pour aménager une salle de bain accessible aux personnes à mobilité réduite.

Combien coûte l’aménagement d’une salle de bain adaptée?

Rénover sa salle de bain est, en soi, un projet d’envergure. Si une nouvelle base de douche et quelques barres d’appui ne vous coûtent que quelques centaines de dollars, d’autres adaptations plus importantes se situeront entre 8 000 et 12 000 $. Une rénovation complète avec des aménagements majeurs peut quant à elle s’élever jusqu’à 40 000 $. 

Il existe fort heureusement des subventions et crédits d’impôt pour l’adaptation à domicile pour vous venir en aide. Peu importe le budget et le coût, la planification des dépenses demeurera aussi importante que la conception des aménagements à effectuer.

Comment choisir les installations sanitaires?

Une salle de bain est accessible lorsque les installations sont conçues pour les personnes à mobilité réduite. Voici les particularités de la salle de bain adaptée:

La toilette

Installation essentielle, la toilette doit être adaptée de manière à répondre aux besoins de l’utilisateur·trice tout en lui permettant de préserver son autonomie. Examinons de plus près les caractéristiques d’une toilette adaptée:

Conception et dimensions de la toilette

La toilette doit être adossée à un mur et installée près d’un mur latéral. Le centre de ka toilette doit être à entre 17 pouces et 19 pouces (432 mm à 482 mm) du mur latéral. Elle doit se trouver dans une zone dégagée d’au moins 60 pouces (1 525 mm) du mur latéral et à 54 pouces (1 371 mm) du mur arrière (ANSI 604.3.1).

salle de bain lumineuse avec toilette contre mur avec barres d'appui

Les modèles de toilette

Pensez à remplacer la toilette traditionnelle par un modèle avec cuvette allongée à hauteur confortable. Ce modèle permettra à la personne de se relever facilement. Une toilette confortable est une toilette dont le siège (couvercle non compris) est à une hauteur de 17 à 19 pouces (432 à 482 mm) du plancher. On peut aussi pallier la hauteur au moyen d’un siège surélevé ou par l’ajout d’un autre siège qu’on va fixer au-dessus de la toilette existante.

Chaque situation est différente, c’est pourquoi vous devez bien cerner les besoins de vos proches. Une toilette traditionnelle dont la hauteur est inférieure à moins de 17 pouces (environ 432 mm) peut permettre à la personne se servant d’un fauteuil roulant de douche avec siège percé de faire ses besoins sans se lever du fauteuil.

siège épais amovible sur toilette existant

Les commandes de la toilette

Les dispositifs de commande de chasse et de lavage doivent être facilement accessibles. Pensez à utiliser des couleurs vives et contrastantes pour les personnes ayant une limitation visuelle. Un siège de toilette intelligent avec télécommande qui met le bidet en marche va s’avérer particulièrement utile pour les personnes qui n’ont pas de bras ou qui ont peu de dextérité.

toilettes blanches avec bidet pour mobilité réduite

La douche

Prendre une douche est un vrai défi pour la personne qui se déplace à l’aide d’un déambulateur ou d’un fauteuil roulant. Voici quelques conseils pour entamer une réflexion sur l’aménagement de la douche:

Conception et dimensions de la douche

La toute première chose à faire est d’éliminer tout ce qui fait entrave à la mobilité. Installer une baignoire-douche n’est pas suffisant pour voir besoins d’un·e proche en fauteuil roulant. Dans le modèle de douche traditionnelle, le bord de la base est un obstacle au passage du fauteuil roulant et peut même faire trébucher la personne mobile. Il faut donc que le plancher de la douche soit de niveau avec le plancher de la salle de bain. Privilégiez une douche sans seuil avec un plancher légèrement incliné afin d’assurer l’écoulement des eaux usées jusqu’au drain. On trouve une grande sélection de bases de douche adaptées un peu partout. Pour certaines douches, cette pièce se remplacera facilement.

Dans bien des cas, la douche ne répond pas aux besoins des personnes à mobilité réduite et davantage de travaux vont être nécessaires pour la rendre accessible. Les dimensions de la douche accessible en fauteuil roulant doivent être d’au moins 60 pouces × 30 pouces (1 525 mm × 760 mm) (ANSI 608.2.2). Pensez à installer un siège de douche pour les personnes en état de marcher ou pour celles qui n’ont pas de fauteuil roulant de douche à leur disposition. Des sièges rabattables peuvent être fixés au mur, ce qui permet de faire une économie d’espace une fois le siège replié. Les sièges portables peuvent supporter un plus grand poids alors que les modèles ancrés sont généralement les plus robustes. Pour installer le siège, on doit prévoir un espace additionnel à l’espace requis pour la surface de la douche. 

On veille à dégager un espace de 60 pouces × 30 pouces (1 525 mm × 760 mm) pour assurer l’accès à la douche (ANSI 608.2.2.1).

salle de bain lumineuse avec douche sans seuil

Les modèles de douche

Vous pouvez faire un choix parmi différents modèles de douches préfabriqués et encastrés. Même si on peut être tenté de choisir toutes sortes de fonctionnalités sophistiquées, on doit sélectionner des options qui feront de notre salle de bain un espace accessible et sans obstacle. La cabine de douche doit mesurer au moins 30 pouces × 60 pouces (760 mm × 1 525 mm), avec un espace de manœuvre à l’avant. Heureusement, plusieurs cabines préfabriquées sont conçues en conformité à ces normes, ce qui permet de transformer votre baignoire traditionnelle en douche adaptée.

Une douche accessible, c’est bien, mais encore faut-il pouvoir y entrer! La plupart du temps, la porte de la douche, comme la porte de la salle de bain, est bien trop étroite pour y entrer en fauteuil roulant, ou même en béquilles. La largeur d’un fauteuil roulant est d’environ 27 po (685 mm), ce qui signifie que la largeur d’une porte pour permettre le passage du fauteuil doit être d’au moins 32 pouces (812 mm). Dans certaines situations où le fauteuil est plus large (un fauteuil pour une personne obèse par exemple) exigeront l’installation de portes mesurant jusqu’à 48 pouces (1 219 mm) de largeur. Très peu de douches sont adaptées à ces cas particuliers. 

Un rideau de douche est généralement une solution, mais la douche à l’italienne, ouverte sur la salle de bain, semble être une option de plus en plus populaire. La douche doit également être suffisamment spacieuse de manière à ce que le jet ne s’échappe pas de la cabine, tout en étant situé loin de l’entrée de la salle de bain.

douche accessible aux fauteuils roulants

La pomme de douche et la pression de l’eau

La pomme de douche avec commandes pour le débit de l’eau doit être accessible à l’utilisateur·trice. Pour ce qui est du robinet, on pourrait se contenter d’abaisser sa position, sachant qu’une personne mobile et autonome peut y accéder. Cela dit, la douche à main, ou douche téléphone, sera bien souvent un meilleur choix. On trouve des commandes sur la plupart des douches à main de sorte à pouvoir atteindre le robinet uniquement au besoin.

Les commandes de la douche

Pour la douche, comme pour le lavabo, un levier pour la distribution de l’eau chaude et l’eau froide est plus commode qu’un robinet à deux manettes. Si vous préférez un robinet à deux manettes, les leviers proposent une prise en main plus facile que les poignées.

La baignoire

Et si on préfère la chaleur du bain, on fait quoi? Plusieurs personnes pourraient croire que les baignoires ne sont pas adaptées aux personnes à mobilité réduite. Si l’espace le permet, différentes options vous permettent d’aménager une baignoire adaptée dans la salle de bain.

Conception et dimensions de la baignoire

Comme on le ferait pour la cabine de douche, on veille à dégager un espace de manœuvre autour de la baignoire. Le modèle de la baignoire définit les conditions, mais généralement cet espace mesure au moins 60 pouces × 30 pouces (1 525 mm × 760 mm) (ANSI 4.20.2).

baignoire pour mobilité réduite

Les modèles de baignoire

La baignoire à accès latéral est un modèle qui peut être accessible à certaines personnes à mobilité réduite. Le seuil est beaucoup plus bas qu’un seuil de baignoire traditionnelle. Des parois hautes et une porte étanche permettent à l’utilisateur·trice de se détendre dans un bain chaud et relaxant. Avec un seuil abaissé et des barres d’appui qui maintiennent la personne en équilibre, l’accès à la baignoire est sécuritaire. Certains modèles sont munis d’un siège pour permettre de s’asseoir durant le bain. 

Pour les personnes qui souhaitent prendre un bain sécuritaire de manière plus conventionnelle, les seules véritables options sont le siège élévateur ou l’aide d’un·e soignant·e. Un siège élévateur est une chaise conçue pour déposer une personne dans la baignoire et l’en sortir. La plupart des modèles fonctionnent au moyen d’une batterie alors que d’autres seront alimentés par une valve d’eau.

siège élévateur de bain pour baignoire dans salle de bain

Les commandes de la baignoire

On s’assure que les robinets sont à portée de main et ont des marquages identifiant les côtés contrôlant l’eau chaude et l’eau froide. Les commandes et réglages d’une baignoire haut de gamme avec jets d’eau (baignoire à remous) doivent être programmés et faciles à utiliser. 

Lavabo, meuble et rangement

Inutile de dire qu’on utilise le lavabo matin et soir. En effet, cet espace est conçu pour les soins quotidiens: se brosser les dents, se coiffer… Il y a tellement à découvrir! Voyons de plus près comment s’y prendre pour en faire un milieu sans obstacle. 

Conception et dimensions du lavabo

Il est essentiel de prévoir un lavabo installé à la bonne hauteur ainsi qu’un meuble accessible avec un espace de dégagement en vue de permettre à la personne en fauteuil de glisser les genoux sous le comptoir. Si on utilise ce lavabo uniquement pour se laver les mains, on pourrait s’accommoder d’une cuvette traditionnelle de 36 pouces (915 mm).

Le lavabo qui sert aux soins quotidiens doit être commode et aménagé de manière à répondre aux besoins de la personne en fauteuil roulant. Une cuvette et des robinets accessibles signifient que le lavabo est placé entre 30 à 33 pouces (760 mm et 838 mm) du plancher. Une hauteur maximale de 34 pouces (864 mm) est recommandée (ANSI 606.3). Comme la partie inférieure du lavabo doit être située à une hauteur de 24 pouces (610 mm) du plancher, on privilégie un modèle qui n’est pas trop profond.

utilisateur de fauteuil roulant avec lavabo accessible

Les modèles de lavabo

Privilégiez des lavabos intégrés à un comptoir aux lavabos sur colonne ou installés au mur. Le modèle offre plus d’espace pour ranger savon, brosse à dents et médicaments. Choisissez un lavabo peu profond et une tuyauterie décalée le plus loin possible contre le mur. On prévient ainsi les brûlures aux jambes en s’assurant que l’utilisateur·trice ne soit jamais en contact avec la chaleur des tuyaux exposés. 

Si la personne en fauteuil roulant utilise un meuble-lavabo avec des solutions de rangement, sachez que le coup de pied doit être suffisamment grand et en retrait du devant des armoires de manière à dégager un espace pour les genoux. La hauteur minimale de l’espace de dégagement est 24 pouces (610 mm) (ANSI 606.2.4). En principe, l’espace réservé aux genoux est de 27 pouces (685 mm) de largeur et d’au moins 17 pouces (432 mm) de profondeur. La tuyauterie à cet endroit ne devrait pas poser problème, car la personne va tout simplement glisser ses jambes entre un tuyau d’évacuation.

D’autres aménagements de meuble-lavabo avec solutions de rangement sont envisageables (détaillées sous la norme ANSI 306). Si ce modèle correspond à ce que vous recherchez, n’hésitez pas à y regarder de plus près. Beaucoup d’entre nous vont choisir une solution toute simple, soit celle d’installer un lavabo flottant au mur, afin que l’espace en dessous soit complètement dégagé. Il suffit de compléter avec un espace qui sera destiné au rangement.

Pour assurer l’accès au lavabo, on veille à avoir un espace de dégagement de 48 pouces (1 219 mm) de longueur sur 30 pouces (760 mm) de largeur (ANSI 606.2, 305). Si la largeur du comptoir dépasse 30 pouces (760 mm), on libère le plus possible l’espace autour du lavabo.

évier blanc avec poignées pour fauteuil roulant

Les robinets

Les robinets à levier unique offrent plus de souplesse et facilité d’utilisation que les robinets à poignées bouton. Plutôt qu’une installation murale ou parallèle au mur, il est possible d’aménager les commandes de robinet sur le côté du lavabo pour en faciliter l’accès. 

Certain·es préféreront autrement des robinets à détecteur de mouvement mains libres.

évier avec robinet à tirette pour utilisation plus facile

Le meuble-lavabo

On se doute bien que meuble-lavabo rétro et fauteuil roulant ne font pas vraiment bon ménage. Orientez plutôt votre choix vers un meuble-lavabo flottant avec un tiroir coulissant (si hauteur et espace sont disponibles). Les meubles-lavabos respectent les normes relatives aux lavabos : la partie supérieure est située à une hauteur d’environ 30 à 33 pouces (760 mm à 838 mm) du plancher et l’espace dégagé destiné à glisser les jambes sous le meuble mesure entre 24 et 27 pouces (610 mm à 685 mm).

La plupart d’entre nous souhaitent avoir un miroir au-dessus du comptoir ou du lavabo. Dans ce cas-ci, on va abaisser le miroir de plusieurs centimètres, à la manière dont on positionnerait un lavabo à une hauteur accessible aux personnes en fauteuil roulant. Un miroir pleine longueur est une solution qui permet à tous les utilisateur·trices, debout ou en fauteuil, de se voir de la tête aux pieds.

meuble de toilette accessible aux fauteuils roulants avec miroir long

Tiroirs et rangement

L’armoire à pharmacie traditionnelle n’est pas un choix approprié à une personne en fauteuil roulant, qui ne pourra pas l’atteindre facilement. Si le meuble-lavabo est placé près du mur, installer une étagère murale à hauteur convenable est la solution la plus efficace.

rangement de vanité blanc pour utilisateur de fauteuil roulant

La salle de bain accessible et sans obstacle: bon à savoir

À elles seules, les installations sanitaires accessibles ne font pas de votre salle de bain un milieu sans obstacle. Voici d’autres conseils pour aménager un environnement fonctionnel et sécuritaire.

Les portes et l’accès à la salle de bain

L’accès à la salle de bain en soi est d’une importance capitale. L’entrée de 30 pouces (760 mm) est difficile à franchir pour les fauteuils roulants traditionnels, voire impraticable pour les plus grands fauteuils. L’entrée pour faciliter le passage du fauteuil traditionnel doit être d’au moins 32 pouces (812 mm) (ANSI 404.2.3). Plus la porte est large, mieux c’est.

La plupart des portes de salle de bain s’ouvrent vers l’intérieur, mais plusieurs personnes en fauteuil roulant préfèrent une porte qui va s’ouvrir vers l’extérieur. Il arrive de voir des gens utiliser les murs latéraux pour se pousser à l’intérieur et à l’extérieur d’une pièce. La porte s’ouvrant vers l’intérieur va causer un encombrement avec la traverse de porte, ce qui peut être contraignant pour des personnes avec déambulateur ou en fauteuil. 

Les portes coulissantes et portes de grange offrent une économie d’espace, mais présentent leur lot de petits ennuis. Il arrive souvent que les portes coulissantes demeurent coincées. Il faudra alors les secouer pour les remettre en marche. Les portes de grange exigent que le long du mur soit entièrement dégagé.

Pour plusieurs personnes à mobilité réduite, le simple fait d’utiliser une porte peut être un défi. L’utilisateur·trice assis·e sur son fauteuil doit se pencher vers l’avant pour atteindre la poignée, celles et ceux qui utilisent un déambulateur peuvent avoir du mal à libérer une main pour saisir la poignée de la porte. Pour remédier à ces ennuis, on va penser à installer un ouvre-porte électrique, actionné par des boutons fixés au mur.

Certains propriétaires vont alors choisir de ne pas avoir de porte traditionnelle. Le rideau ou la porte battante sans loquet est une solution qui offre un peu d’intimité. On peut également s’accommoder d’une entrée sans porte si la salle de bain est attenante à la chambre à coucher. Cet aménagement est par ailleurs très tendance auprès de personnes sans handicap.

portes coulissantes d'entrée de salle de bain

L’éclairage

Un éclairage insuffisant est la principale cause de chutes dans la salle de bain. Pensez à avoir suffisamment de lumière et des interrupteurs placés à une hauteur appropriée. Pour les personnes avec des problèmes de motricité ou souffrants d’arthrite, les gros interrupteurs peuvent être plus faciles à utiliser que les interrupteurs traditionnels. Installez les interrupteurs à une hauteur de 38 à 44 pouces (968 mm à 1 118 mm), à la portée d’un·e proche en fauteuil roulant. 

Des panneaux d’interrupteur phosphorescents peuvent aider les utilisateur·trices ayant des problèmes de vision. Un éclairage à détection de mouvement est également un choix intéressant.

salle de bain adaptée aux fauteuils roulants avec un bon éclairage

Des barres d’appui

Si on utilise un siège dans la cabine de douche, celle-ci doit tout de même être équipée de barres d’appui. On installe les barres d’appui à une hauteur de 33 et 36 pouces (838 mm à 915 mm) du plancher (ANSI 609.4). Elles se trouvent généralement dans de la cabine de douche, et plusieurs vont ajouter une barre d’appui sur le mur extérieur le plus proche.

Même lorsqu’on dispose d’un siège élévateur, les barres d’appui pour baignoire sont des mesures de secours nécessaires. Faute de siège, elles deviennent indispensables. Les normes relatives aux barres d’appui ne sont pas toujours bien claires. La baignoire devrait avoir deux barres le long du mur arrière, l’une placée à la même hauteur que la barre de la douche, soit 33 à 36 pouces (838 mm à 915 mm) et l’autre à 8 à 10 pouces (204 mm à 254 mm) au-dessus du seuil de baignoire. Une autre barre d’appui d’une longueur minimale de 24 pouces (610 mm) devrait être installée à une hauteur de 33 à 36 pouces (838 mm à 915 mm) sur le mur où se trouvent les commandes de la baignoire. Lorsqu’il n’y a pas de siège ancré dans la baignoire, une quatrième barre d’appui d’une longueur minimale de 12 po (305 mm) est posée à une hauteur de 33 à 36 po (838 mm à 915 mm) sur le mur opposé aux commandes de la baignoire (ANSI 607.4).

Bien évidemment, on prévoit des barres d’appui pour aménager un espace sécuritaire autour de la toilette. Même si un accoudoir est facile à installer, des barres d’appui posées sur le mur sont la solution privilégiée pour répondre à différents besoins. Les barres d’appui doivent être installées sur le mur arrière et sur le mur latéral le plus près de la toilette. La barre d’appui arrière, qui est d’une longueur minimale de 24 po (610 mm), est alignée à l’axe central de la toilette. Quand il y a suffisamment d’espace, elle doit se prolonger au moins jusqu’à 36 po (915 mm) du côté où il y a transfert à partir du fauteuil roulant (ANSI 604.5). La barre d’appui latérale est espacée d’environ 12 po (305 mm) du mur arrière pour atteindre une longueur idéale de 42 po (1 067 mm).

barres d'appui noires dans douche pour plus de sécurité

Les finitions intérieures

Les carreaux antidérapants constituent un excellent choix pour le revêtement de sol. Pour un look plus élégant, les carreaux en ardoise offrent également une traction supérieure à la moyenne.

carreaux antidérapants de douche blanc

Autres mesures pour un milieu sécuritaire

Si marcher en pantoufles risque de vous faire glisser, pensez à aménager un plancher chauffant pour plus de confort.

Aménager une salle de bain pour personnes à mobilité réduite: autres conseils pertinents

On souhaite tous avoir une formule gagnante qui répond à tous nos besoins en matière d’accessibilité. Dans les faits, nous serons amenés à prendre plusieurs décisions.

Douche adaptée ou baignoire à accès latéral?

Une baignoire, et même une baignoire à accès latéral, présente de nombreux défis pour les personnes à mobilité réduite. Sachez que la baignoire accessible est également bien plus dispendieuse qu’une douche accessible. La plupart des gens préfèrent la douche, et vont opter pour une conversion de leur baignoire en douche adaptée.

Si on dispose de suffisamment d’espace, pourquoi se priver? On peut très bien aménager baignoire et douche. Cela dit, si on manque d’espace et qu’on tient à avoir une baignoire, on peut se servir de la baignoire à accès latéral comme base de douche.

baignoire à accès latéral

Conception universelle ou conception accessible?

La conception accessible crée des espaces pour les personnes en situation de handicap, tandis que la conception universelle vise à être accessible à tous, quelles que soient les capacités. La plupart des personnes sans handicap peuvent se débrouiller avec des installations accessibles. En cas de conflit, les besoins de la personne à mobilité réduite doivent primer. Cela étant, il est souvent possible d’aménager les lieux de sorte à satisfaire les deux clientèles.

On pourrait par exemple avoir un meuble-lavabo avec un lavabo installé à une hauteur de 32 po (812 mm) du plancher et un deuxième lavabo situé à 36 po (915 mm) du plancher, soit la hauteur standard. Le miroir mural pleine longueur est utile à tous les utilisateur·trices, en fauteuil ou en déambulateur.

évier de conception universelle avec évier accessible et standard

Normes CSA ou normes ADA?

L’Association canadienne de normalisation (CSA) et l’Americans with Disabilities Act (ADA) énoncent toutes les deux des normes en matière d’accessibilité des salles de bain, et elles sont identiques dans l’ensemble. L’ADA impose généralement des normes plus élevées. Notamment, la CSA peut exiger un espace de 30 × 48 po (760 mm × 1 220 mm) à l’avant de l’installation sanitaire, alors que l’ADA exige un espace de 30 × 60 po (760 mm × 1 525 mm).

Il est préférable de respecter la norme la plus élevée lorsque possible, ce qui explique probablement pourquoi tellement de ressources canadiennes se servent de l’ADA comme référence.

Faire de sa maison un endroit confortable et accessible

Vous voilà désormais bien outillés pour aménager une salle de bain accessible et sans obstacle pour votre proche parent. Il est maintenant temps de regarder des inspirations pour choisir un design de salle de bain qui vous plaira. Gagnez temps et argent en rénovant cuisine et salle de bain au même moment.

Melissa Hollingsworth est une rédactrice/réviseuse indépendante qui écrit depuis l'âge de huit ans. Elle s'intéresse à la construction et à la rénovation de maisons depuis le 20e siècle. Elle combine maintenant ces deux intérêts pour écrire sur la construction et le design. Elle vit à Hillsboro, dans l'Oregon, avec son fils et son chat.