EN
 

11 moyens de rendre sa maison plus écoénergétique… et économique!

image

Rendre sa maison plus écoénergétique n’est pas qu’un geste posé en faveur de l’environnement. C’est aussi une façon de rendre votre habitation plus performante, confortable et économique. Sans compter qu’elle sera plus désirable aux futurs acheteurs au moment de sa revente. Le tout sans vider votre compte en banque grâce aux subventions offertes par les deux paliers de gouvernement. 

Découvrez 11 moyens d’optimiser votre consommation d’énergie et d’améliorer votre confort, qu’il s’agisse de petites initiatives ou de projets de plus grande envergure.  

Comment savoir quels changements faire pour rendre sa maison plus écoénergétique? 

Vous vous demandez peut-être par où commencer. Chaque maison a ses particularités… et son vécu! Si vous habitez une maison d’un certain âge et que certains éléments sont en fin de vie (par exemple, les fenêtres ou le système de chauffage), vous pourriez les remplacer par des produits ou des systèmes plus écoénergétiques. 

Une autre option serait de mandater un conseiller reconnu par le programme Rénoclimat pour effectuer une évaluation énergétique de votre maison. Ce dernier vous remettra un rapport personnalisé comprenant une estimation des pertes de chaleur, une liste des travaux à effectuer et des conseils pour économiser de l’énergie.

Vous pouvez bénéficier de ce service autant pour votre résidence principale que pour votre chalet quatre saisons. 

Alléger votre facture : les subventions disponibles pour rénover vert 

Il est souvent moins tentant d’investir pour isoler le vide sous sa toiture que pour aménager une nouvelle salle de bain, même si des économies d’argent en découleront. Heureusement, les deux paliers de gouvernement ont mis en place des programmes visant à encourager les propriétaires à entreprendre des rénovations pour les maisons écoénergétiques. 

La Subvention canadienne pour des maisons plus vertes 

La Subvention canadienne pour des maisons plus vertes est un programme ayant pour objectif de rendre les maisons plus confortables et moins énergivores, tout en luttant contre les changements climatiques. Dans un premier temps, vous devez faire évaluer votre résidence par un conseiller en efficacité énergétique.

Une fois le rapport en main, vous pourrez entamer vos rénovations, pour ensuite faire à nouveau évaluer votre maison afin de savoir si vos travaux l’ont rendue plus écoénergétique. Si tel est le cas, vous pourrez soumettre vos factures et obtenir un remboursement allant jusqu’à 5 000 $. Veuillez noter que les résidents du Québec devront passer par le programme provincial Rénoclimat pour bénéficier de cette subvention. 

Pour en savoir davantage sur les travaux couverts par la subvention et la façon de procéder pour l’obtenir, consultez notre article sur la Subvention canadienne pour des maisons plus vertes. 

Rénoclimat 

Similaire à son pendant fédéral, le programme Rénoclimat offre des visites gratuites à domicile d’un conseiller Rénoclimat ainsi que de l’aide financière pour améliorer la performance énergétique de son habitation. Plusieurs types de travaux sont admissibles : ceux portant sur l’enveloppe du bâtiment (isolation et étanchéité), le remplacement de portes et de fenêtres, de même que l’installation ou le remplacement de systèmes de chauffage et de ventilation. 

Chauffez vert 

Si vous possédez un chauffe-eau ou un système de chauffage à combustibles fossiles (mazout ou propane), vous pourriez profiter de la subvention provinciale Chauffez vert pour le remplacer par un système à énergie renouvelable, par exemple l’électricité. 

plans pour rénovation avec casque de construction blanc

Rénovations pour rendre votre maison plus écoénergétique 

La liste des travaux susceptibles d’améliorer l’efficacité énergétique de votre domicile est vaste et touche autant son enveloppe que certains de ses systèmes. 

1 – Opter pour des portes et fenêtres Energy Star pour conserver la chaleur et la fraîcheur 

Selon Ressources naturelles Canada, les portes, les fenêtres et les puits de lumière peuvent entraîner une importante perte d’énergie dans votre maison – jusqu’à 25 %! Cela se répercute inévitablement sur votre facture d’énergie (chauffage en hiver et climatisation en été). 

Une des façons de remédier au problème est de choisir des produits certifiés Energy Star au moment de remplacer vos fenêtres en fin de vie. Les produits dotés de cette certification vous permettront d’économiser tout en rendant votre résidence plus confortable. 

Quelques signes indiquent qu’il est temps de changer vos fenêtres :  

  • En hiver, elles sont froides au toucher et vous sentez les courants d’air. 
  • De la condensation et du givre apparaissent sur le verre et les cadres à mesure que le temps se refroidit. 
  • Les pièces orientées vers le sud et l’ouest deviennent très chaudes le jour, mais se refroidissent rapidement la nuit. 
  • Les cadres et les châssis sont craquelés ou déformés et vous ne pouvez plus ouvrir vos fenêtres. 

En plus d’opter pour des fenêtres certifiées, assurez-vous qu’elles soient installées par un professionnel qualifié. Une installation inadéquate pourrait notamment entraîner des infiltrations d’air et la perte du gaz interne dans la partie scellée entre les vitres, des ennuis qui viendraient annuler tous les bénéfices de vos travaux de remplacement. 

fenêtres pour une maison écoénergétique

2 – Remplacer votre système de chauffage aux énergies fossiles par un système plus vert, performant et écoénergétique

Vous pourriez remplacer votre vieux système de chauffage au mazout ou au propane par un système alimenté par une énergie renouvelable, comme l’électricité.

Une autre option serait de recourir à la biénergie, un système qui utilise à la fois l’électricité et un combustible. Ce dernier est employé lors des journées de grand froid, soit lorsque la température descend sous la barre des -12º C ou -15º C, selon la région. 

Les journées plus douces vous permettent en contrepartie de profiter d’un tarif d’hydro-électricité réduit. Le passage d’un mode à l’autre se fait automatiquement grâce à une sonde de température placée à l’extérieur de la maison. Plus vos coûts de chauffage sont élevés, plus les économies réalisées en ayant recours à la biénergie seront importantes, surtout si votre système est âgé de plusieurs années. 

 3 – Installer une thermopompe 

Avec les étés qui se font de plus en plus chauds, il n’y a pas de doute que si le chauffage peut faire grimper votre facture d’énergie; la climatisation y parvient aussi. Une thermopompe pourrait s’avérer un atout majeur autant pour chauffer que pour refroidir votre habitation.

En plus de consommer moins d’énergie que les autres appareils de chauffage, elle utilise une énergie renouvelable, soit l’air ambiant. La thermopompe capte la chaleur extérieure contenue dans le sol et dans l’air – même lorsqu’il fait froid – pour l’introduire dans votre résidence. L’été, elle évacue la chaleur intérieure pour refroidir et déshumidifier votre maison. 

4 – Troquer votre thermostat manuel pour un thermostat intelligent 

Si votre habitation est chauffée à l’électricité, remplacer votre thermostat manuel par un modèle électronique programmable pourrait vous faire économiser jusqu’à 150 $ ou 10 % de vos coûts annuels de chauffage, selon Hydro-Québec. 

Mieux encore, il existe depuis quelques années des thermostats intelligents. Gérés par des applications, ils permettent davantage de personnalisation et des économies d’énergie potentielles plus importantes, même s’ils coûtent plus cher à l’achat. Certains peuvent s’adapter automatiquement aux changements de saison ou à votre quotidien grâce à leur fonction d’apprentissage. Vous pourrez aussi commander à distance le réchauffement de la maison alors que vous êtes en chemin; idéal lorsque vous revenez du chalet! 

Sachez que les thermostats doivent être installés par un professionnel membre de la Corporation des maîtres électriciens du Québec (CMEQ). 

thermostat intelligent Nest installé à un mur

5 – Rendre votre maison plus étanche afin d’éviter les fuites d’air 

Une mauvaise étanchéité de votre maison pourrait permettre une infiltration d’air froid, faisant grimper votre facture de chauffage jusqu’à 15 % par année selon Transition énergétique Québec.

Les fuites peuvent provenir de plusieurs endroits :  

  • les portes et fenêtres
  • la hotte de la cuisinière 
  • les lumières encastrées et les prises de courant 
  • la fente à lettres 
  • la cheminée 
  • les fissures dans les fondations 
  • etc. 

Dans le cas des portes et fenêtres, le calfeutrage et l’installation de coupe-bises – une bande isolante fixée le long de la rive d’une porte, peuvent faire une différence à peu de frais. Dans d’autres cas, des travaux plus importants devront être réalisés, comme la condamnation d’une cheminée qui n’est plus utilisée. 

Il est aussi nécessaire de songer à l’étanchéité. Transition énergétique Québec offre des conseils pratiques pour maximiser l’étanchéité qui comprennent l’installation de matériaux pare-air et pare-vapeur, l’application de scellant ainsi que les façons d’améliorer l’étanchéité des murs de la fondation. 

6 – Améliorer l’isolation 

Mettre à jour l’enveloppe de votre maison aux normes d’aujourd’hui constitue aussi un bon moyen d’avoir une habitation plus écoénergétique. 

Sous le vide du toit

Comme l’isolant du vide sous le toit tend à s’affaisser et à devenir moins efficace au fil des ans, il serait avantageux d’ajouter quelques pouces de fibre de cellulose – un matériau issu du recyclage de journaux non distribués – afin d’avoir une température plus stable à l’intérieur.

Aux solives de rives 

Une autre source de perte de chaleur provient des solives de rives, souvent isolées avec de la laine en natte. Une mousse rigide de polyuréthane giclé offrirait dans ce cas la meilleure isolation continue.

De l’enveloppe

Enfin, si le revêtement extérieur est à remplacer, l’ajout sur la structure d’un isolant rigide d’au moins un pouce et demi avec pare-air intégré permettrait de colmater une majeure partie des fuites de l’enveloppe et d’augmenter l’efficacité énergétique globale. 

7 – Générer votre propre énergie à l’aide de panneaux solaires 

Si vous désirez aller encore plus loin pour rendre votre maison écologique, pourquoi ne pas installer des panneaux photovoltaïques? Bien qu’il soit pratiquement impossible d’être autonome en misant uniquement sur l’énergie solaire, vous pourriez jumeler votre production d’énergie à celle d’Hydro-Québec. En outre, vous pourriez vous inscrire à l’option tarifaire de mesurage net. Cela vous permet d’injecter vos surplus – lorsqu’il y en a – dans le réseau de la société d’État et de bénéficier de crédits en kilowattheures à utiliser dans les 24 mois. 

Avant de vous lancer, contactez Hydro-Québec pour savoir si les équipements que vous prévoyez acheter correspondent à leurs exigences. D’ailleurs, méfiez-vous des vendeurs itinérants qui promettent des économies démesurées tout en vous vendant des panneaux solaires non conformes à ce que demande Hydro-Québec pour se brancher à son réseau. 

maison verte avec panneaux solaires

Comment diminuer votre consommation d’énergie 

En dehors des grands travaux de rénovation, il existe plusieurs moyens pour être plus écoénergétique au quotidien. 

8 – Opter pour des électroménagers écoénergétiques 

Lorsque vient le temps de magasiner un nouveau réfrigérateur ou lave-vaisselle, choisissez un appareil moins énergivore, muni du logo Energy Star. Vous pouvez aussi consulter l’étiquette ÉnerGuide apposée aux électroménagers . Elle vous indiquera la quantité d’énergie utilisée et comment cela se compare à la consommation de modèles similaires. 

9 – Économiser l’eau avec un aérateur de robinet et une pomme de douche à faible débit 

Réduire votre consommation d’eau – incluant l’eau chaude – aura non seulement des répercussions positives sur la planète, mais également sur votre facture d’énergie. À cet effet, Hydro-Québec offre différentes trousses contenant une pomme de douche à faible débit et des aérateurs de robinets pour la cuisine et la salle de bain. Ces outils très pratiques diminueront le débit d’eau jusqu’à 40 %, sans affecter la pression. 

10 – Favoriser l’éclairage écoénergétique 

Remplacer vos ampoules à incandescence par des ampoules à DEL s’avère un choix intelligent, car ces dernières consomment entre 70 et 90 % moins d’énergie et durent 15 fois plus longtemps. Elles sont très utiles dans les endroits difficiles d’accès ou ceux qui doivent être éclairés plusieurs heures par jour. 

À l’intérieur de votre domicile, installez des gradateurs pour moduler l’éclairage selon vos besoins et prolonger la durée de vie des ampoules. Le recours à un détecteur de mouvement ou à une minuterie constitue un bon moyen de limiter l’éclairage extérieur. 

trois luminaires suspendus or avec lumières écoénergétiques

11 – Branchez vos appareils électriques dans une barre d’alimentation 

Saviez-vous que vos appareils électriques continuent de consommer de l’énergie lorsqu’ils sont éteints? Cela s’appelle l’alimentation fantôme. Une excellente façon de la réduire serait de brancher vos appareils dans une barre d’alimentation que vous éteindriez lorsque vous avez fini de les utiliser. Encore mieux : regroupez sur une même barre les appareils qui ont la même fonction ou sont utilisés au même moment de la journée (par exemple, la cafetière et le grille-pain). 

Il existe aussi des barres d’alimentation intelligentes équipées d’une minuterie pouvant couper l’alimentation la nuit. D’autres sont équipées d’une prise principale pour le téléviseur et des prises secondaires pour le lecteur DVD et la console de jeu. Lorsque vous éteignez la télé, les autres appareils sont aussi mis hors tension. 

Des gestes aux multiples bénéfices

Quel que soit le geste que vous poserez – installation d’une thermopompe ou achat d’ampoules à DEL – avec une maison écoénergétique, vous améliorerez votre confort, votre consommation d’énergie… et le sort de la planète. Pourquoi vous en priver? 

Guide de rénovation pour choisir son entrepreneur

Choisir l'entrepreneur qui convient à notre projet de rénovation est crucial, mais comment savoir si on fait le bon choix? Posez ces 15 questions essentielles.

Merci d'avoir téléchargé notre guide.

Auteure : Isabelle Pronovost

Débutant sa carrière comme analyste statistique, Isabelle Pronovost décide un jour de quitter l’univers des chiffres pour se consacrer à son amour des mots. Détentrice d’un certificat en rédaction professionnelle, elle se lance en janvier 2017 comme journaliste et rédactrice pigiste. Elle se passionne depuis toujours pour l’architecture, le design, et, dans une plus large mesure, pour tout ce qui touche à la maison – un intérêt qui l’amène tout naturellement à collaborer avec RénoAssistance.