Fr-Feb-Campaign-1500×170

Ventilation adéquate de la toiture – pour un toit qui respire la santé

ventilation de toiture

Tout comme ceux qui vivent sous lui, un toit a besoin de respirer. Une bonne ventilation permet de maintenir l’humidité à distance, ainsi qu’éviter les moisissures et les dommages structurels. Cela dit, un toit ne repose généralement pas sur des systèmes de ventilation mécaniques ou électriques; il crée plutôt un flux d’air naturel en utilisant les différences de température dans le grenier. Il y a beaucoup à apprendre sur les toitures, alors commençons par examiner le fonctionnement de la ventilation du toit et les signes indiquant que le vôtre pourrait avoir besoin d’un professionnel.

Comment fonctionne la ventilation du toit?

Dans la ventilation du toit, l’air entre par le soffite (du moins, en général) et sort par une vanne d’évacuation. Il existe deux méthodes pour créer un flux d’air dans votre toit: active et passive. Cette dernière est la plus courante. Dans le cas de la ventilation passive, le soffite et le vent extérieur travaillent ensemble, en s’appuyant sur la convection pour faire circuler l’air naturellement.

Tous les toits ont un certain type de système de ventilation. Lorsque la ventilation et l’isolation sont correctement installées, elles fonctionnent ensemble pour éviter la formation de digues de glace, les dégâts dus à l’humidité et même l’augmentation des factures d’électricité.

neige-sur-bardeaux-d'asphalte

Les avantages d’une bonne ventilation du toit

Une bonne ventilation de la toiture protège non seulement votre maison contre les moisissures, mais elle permet également de réduire les factures de chauffage et de climatisation. Passons en revue quelques raisons d’investir dans votre toit.

Les matériaux de toiture dureront plus longtemps

Une mauvaise ventilation de la toiture a également des effets néfastes à l’extérieur de votre toit. Par exemple, en hiver, un grenier chaud, combiné à la chaleur du soleil, peut faire fondre la neige et la glace sur votre toit. La neige et la glace s’écoulent vers le bas, puis regèlent sur les bords et les gouttières de votre toit. Cela forme une armée de glaçons, qui peut s’accumuler lentement sous les matériaux de couverture et causer des dommages à votre toit, à votre grenier et à l’intérieur des murs de votre maison.

Comment savoir si vous avez une bonne ventilation? Tout d’abord, vous ne trouverez pas de glace sur votre toit, à moins que le temps ne prévoie des pluies verglaçantes. Et, bien sûr, une bonne ventilation du toit vous évitera une rénovation de votre toit précoce.

glaçons-sur-toiture

Prévention des moisissures, des dégâts des eaux et des dommages structurels

Même les maisons les mieux construites ont parfois un peu d’humidité dans le grenier. Mais lorsque votre ventilation n’est pas à la hauteur, la condensation s’accumule sur les fermes et la face inférieure du toit. Ce phénomène est particulièrement problématique en hiver: la condensation gèle au contact, formant de la glace, qui fond ensuite au printemps. Au fil du temps, l’eau s’égoutte dans les murs et sur le sol, provoquant l’apparition de moisissures et de pourriture. À ce moment-là, vous aurez besoin d’un entrepreneur en décontamination.

Réduction des coûts énergétiques

Les combles ne sont pas climatisés et ont donc tendance à être beaucoup plus chauds que le reste de la maison. Et comme la chaleur monte, la situation peut être particulièrement mauvaise en été. Un toit bien ventilé aura la même température extérieure en été, ce qui entraînera une réduction des coûts de climatisation. Cela évitera également à vos matériaux de couverture de mourir prématurément. Une mauvaise ventilation peut faire doubler la température de votre toit, ce qui non seulement endommage vos matériaux de couverture, mais les détériore jusqu’à deux fois plus vite.

Vérifier la ventilation de votre toit

Outre l’inspection de votre toiture à faire avant et après le dégel, vous devez également vérifier régulièrement la ventilation de votre toit. Voici quelques signes qui indiquent qu’un entrepreneur en toiture devrait peut-être y jeter un coup d’œil de plus près.

À l’extérieur

  • Glaçons
  • Dommages au toit (par exemple, affaissement, gauchissement, pourriture, rouille)

À l’intérieur

  • Bulles d’eau sur les murs ou le plafond
  • Surchauffe et/ou factures d’électricité élevées en été

L’intérieur du grenier

Essayez de vérifier votre grenier après quelques nuits froides d’hiver: cela vous donnera une meilleure idée du taux d’humidité. Assurez-vous de vérifier les évents qui traversent le plafond, les colonnes de plomberie, les conduits de cheminée et les entrées des fils et des lumières encastrés. Les signes d’humidité ont tendance à apparaître à ces endroits.

  • Accumulation de glace, en particulier sous les pignons.
  • De la moisissure
  • Pourriture écaillée
  • Cernes sur le bois et l’isolation
  • Clous rouillés
  • Odeurs fortes et anormales
  • Bois noirci

Mon toit est mal ventilé. Que dois-je faire?

Nous vous recommandons de faire appel à un couvreur professionnel pour évaluer la situation. Dans certains cas, il n’est pas nécessaire de refaire tout le toit pour résoudre le problème.

Ajouter des évents de toit

Si vous avez des problèmes mineurs de ventilation dans des parties spécifiques de votre toit, comme les pignons, un couvreur peut ajouter des évents dans ces zones. Cela dit, en raison de leur profil bas, ils peuvent être bloqués par la neige en hiver. Certains professionnels recommandent d’utiliser des évents plus grands comme ceux vendus par Ventilation Maximum pour éviter ce problème.

ventilation-toiture

Déboucher ou remplacer vos soffites

Si vous remarquez que votre grenier est anormalement humide ou chaud, prenez un moment pour inspecter vos soffites. Ils peuvent être bloqués ou obstrués par diverses choses, du déplacement de matériaux isolants aux nids d’oiseaux. Dans certains cas, il suffit de nettoyer vos soffites pour résoudre le problème. Si vos soffites ne sont pas ventilés, vous pouvez envisager de les remplacer par un meilleur modèle – un modèle avec des trous qui permettent à l’air de circuler correctement.

Remplacez votre isolation

Si vous avez du mal à conserver la chaleur dans votre maison, c’est peut-être l’isolation qui pose problème. Par exemple, vous pouvez vous rendre compte que votre grenier n’est pas isolé ou qu’il l’est de façon inégale. Que ce soit à cause d’une négligence de l’entrepreneur, d’une détérioration due à la vieillesse ou de la présence de parasites dans votre maison, ces zones non isolées laissent la chaleur s’échapper. De la condensation peut également s’accumuler à ces endroits, ce qui peut entraîner des moisissures au fil du temps. Dans ce cas, refaire l’isolation de votre grenier résoudra vos problèmes de circulation d’air. Non seulement vous garderez la chaleur à l’intérieur de votre maison, mais vous ferez également des économies sur votre facture de chauffage tout en prolongeant la durée de vie de votre toit.

Soffite

Évitez les problèmes de fermettes grâce à des inspections régulières

Tout comme le reste de votre maison, votre toit et votre grenier ont besoin d’un peu d’amour et d’attention pour fonctionner correctement. Prenez le temps chaque année d’inspecter votre toit, de vérifier les problèmes d’enveloppe du bâtiment et de préparer votre maison pour l’hiver. Cela contribuera à l’entretien de votre toit, au confort de votre maison en toutes saisons et à la réduction des coûts de remplacement.